AccueilActualitésDominique Guiseppin, président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes : "De grosses craintes sur le neuf"

Dominique Guiseppin, président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes : "De grosses craintes sur le neuf"

Le président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes Dominique Guiseppin admet que l'année 2023 s'annonce difficile pour les artisans du bâtiment.
Dominique Guiseppin, président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes : "De grosses craintes sur le neuf"

Actualités Publié le ,

2022 a été une année à part pour le secteur. Comment la résumer ?

Ça a été une année contrastée. On a connu des périodes de grande amélioration, avec des carnets de commandes qui se sont bien remplis. Mais à côté de ça, il a fallu faire face à de grosses difficultés, avec la pénurie des matériaux et le coût de l'énergie qui ont mis à mal notre modèle économique. Conséquence, les entreprises sont lasses aujourd'hui. Certains ont même déjà baissé les bras.

2023 se présente avec beaucoup d'incertitudes. Comment imaginez-vous cette année ?

Difficile à dire. Il y a beaucoup de projets qui sont en pause ou à l'arrêt, faute de permis de construire ou de budget suffisant. Donc nous avons de grosses craintes sur le neuf. Et on devra également faire avec la pénurie de matériaux et la hausse des prix. Ça grève tous les budgets et les prévisions que l'on peut faire. Pour la rénovation, les perspectives sont un peu meilleures.

"Il y a aujourd'hui un vrai besoin de confiance. Et de constance."

La Capeb a signé un engagement avec des industriels et distributeurs afin de mieux anticiper les variations de prix. Ça fonctionne ?

Oui en partie. Mais il y a toujours quelque chose que l'on ne peut pas anticiper, c'est le moral des ménages. Il faut que l'Etat nous aide à les convaincre d'investir. Il y a aujourd'hui un vrai besoin de confiance. Et de constance.

Vous avez un message d'espoir pour 2023 ?

Il faut que les artisans du bâtiment continuent à se former, à s'investir et à se battre. Les marchés seront là. Il faudra peut être faire le dos rond quelque temps mais avec la rénovation énergétique, il y aura de belles perspectives pour l'avenir.

Partager :

Ce que les acteurs du BTP imaginent pour 2023


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?