AccueilActualitésDorémi, l'entreprise qui facilite la rénovation énergétique globale

Dorémi, l'entreprise qui facilite la rénovation énergétique globale

En Auvergne-Rhône-Alpes et ailleurs en France, Dorémi propose un dispositif innovant : une rénovation en une seule fois de tous les postes de dépenses énergétiques liés à l’enveloppe et au chauffage. Le tout avec la promesse d'un équilibre financier.
Une rénovation globale peut diviser la facture énergétique de 4 à 8 fois
©Caroline Gasch - Une rénovation globale peut diviser la facture énergétique de 4 à 8 fois

Actualités Publié le ,

Dorémi ne lésine pas sur les promesses : division des factures de chauffage par quatre à huit, transformation de la consommation énergétique à niveau A ou B, le tout en trouvant un équilibre financier. Comment ? Le dispositif propose plutôt qu'un simple changement de fenêtre ou qu'une simple isolation des combles un projet de rénovation énergétique globale aux propriétaires.

Pour ce faire, Dorémi, société de l’économie sociale et solidaire, basée à côté de Valence (zone Rovaltain à Alixan), emploie 50 personnes, dont la plupart sont des conseillers répartis sur l’ensemble du territoire régional.

Isolation : l'entreprise savoyarde Avenir et bâti mise sur le chanvre et le bois

En partenariat avec les collectivités locales et les Agences locales de l'énergie et du climat (Alec), Dorémi forme et regroupe des artisans de tous corps de métiers afin qu’ils travaillent de concert à la rénovation énergétique du logement. De l'autre côté, l'entreprise aide les particuliers à trouver des financements.

Le millefeuille des financements

L'objectif de Dorémi, c'est de faciliter les recherches des particuliers tout en optimisant le chantier pour les artisans. Aussi, l'entreprise simplifie les démarches et propose une solution technique ainsi qu'un plan de financement. Dorémi accompagne aussi les ménages à se diriger dans la complexité d’un chantier de rénovation énergétique.

"On s’est rendu compte que les ménages ne pouvaient pas toujours se permettre de payer une maîtrise d’œuvre pour leur rénovation énergétique.Alors, on forme les artisans à bien se synchroniser sur les interactions. 30 % de la consommation énergétique est issue des maisons individuelles des années 70 non isolées. Ce sont 7,5 millions de maisons individuelles en France, pour lesquelles l’Etat n’a rien fait. La plupart des particuliers, comme des artisans, ne parviennent pas à mobiliser les aides aux travaux (Ma Prim Rénov, CEE, Anah, aides locales, éco PTZ, etc., Ndlr) tellement le système des canaux de financement est complexe. On peut avoir jusqu’à cinq financeurs", explique Pierre Séry, conseiller Dorémi.

Un chantier de rénovation globale sur une passoire énergétique atteint en moyenne 68 000 euros, et les aides, conditionnées au niveau de revenus, peuvent atteindre 40 000 euros pour les personnes les plus modestes.

"Si les postes de travaux sont effectués sur plusieurs années, cela coûtera plus cher au client que s’il le fait dans le même temps. Entre 15 jours et deux mois et demi maximum, les particuliers peuvent avoir une réponse à leur demande de financement".

Un diagnostic, un devis et un dossier de financement sont proposés au client : "Les meilleurs ambassadeurs de Dorémi sont les artisans eux-mêmes qui, par exemple, vont proposer au client un diagnostic complet au lieu de remplacer une chaudière surdimensionnée alors que la maison est une passoire", ajoute Pierre Séry.

Main dans la main avec les artisans

Dorémi positionne six postes de travaux à coordonner en un seul chantier de rénovation énergétique : les combles, les planchers bas, les murs, les menuiseries (et ventilation), le système de chauffage, le rafraîchissement (climatisation).

L'audit énergétique obligatoire au 1er septembre 2022

Les artisans partenaires suivent une formation de 57 heures au total qui empiète très peu sur leur temps de travail. Ce sont deux journées en salle (pathologie de la mauvaise qualité de l’air, migration de vapeur, interaction des corps de métiers…). Ensuite, l’artisan va travailler sur le chiffrage d'un cas réel. Et pour finir, un chantier réel qui est apporté à l’artisan par Dorémi.

A chaque chantier réalisé avec Dorémi, les artisans donnent 9 % de leur prestation. Dorémi s’occupe de tout le reste, apporte l’affaire, monte le dossier de financement, effectue les tests N50 (étanchéité à l’air) etc. "Les artisans aiment bien travailler avec nous, ils peuvent se concentrer davantage sur leurs métiers, sur leurs chantiers", conclut Pierre Sery.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?