AccueilRhôneEiffage construira la nouvelle cité administrative d'Etat à Lyon

Eiffage construira la nouvelle cité administrative d'Etat à Lyon

La Cité Administrative de Lyon regroupe plusieurs services de l'État dans un même lieu. Le site n'est plus adapté au fonctionnement actuel des administrations et n'offre plus des conditions de travail et d'accueil du public satisfaisantes.
Eiffage construira la nouvelle cité administrative d'Etat à Lyon

Rhône Publié le ,

En 2019, le ministère de l'Action et des Comptes Publics a lancé un projet de reconstruction du centre administratif d'État de Lyon sur le site actuel, au coeur du quartier de la Part-Dieu, au milieu d'un large programme national. Les cités administratives d'Etat ayant presque toutes été construites dans les années 60-70. Ce projet est mené en partenariat étroit avec la métropole de Lyon, la ville de Lyon et la société publique Locale Part-Dieu, dans le cadre de la zone d'aménagement concertée Part-Dieu Ouest.

La première phase de la reconstruction de la nouvelle cité administrative d'État de Lyon vient de franchir une étape importante avec le choix du projet lauréat. L'entreprise « Eiffage Construction Rhône-Loire », accompagnée par les cabinets d'architectes « Snohetta Studio » et « Z architecture », a été retenue pour réaliser ce projet ambitieux et performant, tant sur le plan architectural, qu'environnemental et fonctionnel.

La modularité du bâtiment et son adaptabilité à l'évolution des usages dans le temps ont été pensées dès la phase de conception, et ce, en lien avec les services qui s'installeront dans ces bâtiments (DGFIP et INSEE).

En termes de performance environnementale, le projet sera certifié HQE BD 2016 niveau excellent (Haute-qualité Environnementale) et E3C1, démarches qui s'inscrivent dans la future réglementation environnementale RE 2020 ou « bâtiment à énergie positive et réduction carbone ».

Les choix des matériaux ont pris en compte cette volonté de respect de l'environnement à travers l'emploi d'éléments biosourcés (454 Tonnes seront mises en oeuvre), d'éléments fabriqués localement (50 % des matériaux seront fabriqués en France), et une forte végétalisation du projet (vaste jardin arboré et terrasses qui offriront plus de 3 000 m² d'espaces extérieurs). Les travaux débuteront en fin d'année 2021 et s'achèveront fin 2023.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?