Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Eiffage renforce sa présence à Chambéry

le - - Savoie

Eiffage renforce sa présence à Chambéry

Un nouveau bâtiment accueillera à la fois Eiffage Construction Savoie et Eiffage Immobilier Centre-Est, ainsi que GCI travaux spéciaux, sur la zone du Grand Verger en passe de devenir un nouveau quartier d'affaires important au cœur du sillon alpin.

 

Une zone d’aménagement concertée (Zac) qui a une position stratégique à Chambéry, à proximité des axes autoroutiers et du centre-ville. La société d’aménagement de la Savoie y développe, pour le compte de la communauté d’agglomération de Chambéry Métropole, un ensemble  d’immobilier d’entreprise à vocation tertiaire où d’anciens bâtiments d’une friche industrielle laissent progressivement la place à de nouveaux. La capacité d’accueil pouvant se monter, à terme,  à 36 000 m². Déjà, y sont installées, la MSA des Alpes du Nord, la Compagnie des Alpes ou encore Newkuest, leader dans la digital, pour ne citer que les entités les plus importantes dont fera partie à son tour Eiffage.

En témoigne la construction par ses soins d’un nouveau bâtiment, débuté en février (pour une livraison début 2017), et dont la pose de la 1ère pierre a eu lieu en ce début de printemps. Un geste symbolique associant les directeurs respectifs d’Eiffage Immobilier et Eiffage Construction Centre –Est, Luc Vergonjean et Michel Chenevat, au président de la SAS, Franck Lombard, et aux représentants des collectivités territoriales, le maire de Chambéry, Michel Dantin, et le président de Chambéry métropole, Xavier Dullin. Pour ce dernier, il s’agit là de la concrétisation d’un an et demi d’efforts de la nouvelle gouvernance pour rendre attractif un parc économique, accessible dans tous les sens du terme, et notamment au très haut-débit, avec l’arrivée de la fibre optique. Sans compter l’élargissement au parc voisin du repos, et le projet de coulée verte qui reliera l’ensemble au futur eco-quartier Vétrotex-Coubertin, permettant d’associer développement des entreprises et habitat à proximité immédiate. Autant d’arguments qui ont su convaincre Eiffage, non seulement de s’installer au Grand Verger, mais d’en devenir un véritable partenaire dans la nouvelle orientation de son aménagement puisqu’au-delà de son propre siège cette année, 3ème bâtiment de la zone, il envisage d’être le promoteur et le constructeur  du 4ème.

 

Bien-être au travail

 

Une façon, selon le directeur Eiffage construction Centre-Est, d’illustrer le volontarisme, dont avait parlé avant lui le maire de Chambéry, face à la baisse de la marge de manœuvre que connaissance les collectivités locales. Cette 1ère pierre, souline Michel Chenevat,  symbolise aussi l’engagement de notre groupe dans ce département en général et à  Chambéry en particulier, depuis presque un demi- siècle, le jour où il s’est rapproché de la société Pégaz et Pugeat, une référence du bâtiment savoyard. Elle était passée de la rue Costa de Beauregard à la zone industrielle des Landiers, siège aujourd’hui d’Eiffage construction Savoie.

Et bientôt se tournera une nouvelle page, avec son transfert au Grand Verger, en compagnie également d’Eiffage Immobilier Centre-Est et GCI travaux spéciaux. Ceci, dans un bâtiment qui, aux yeux du directeur, symbolisera aussi « la notion de responsabilité sociale et sociétale… et plus précisément l’exigence qui s’exprime chaque jour avec plus de force dans notre société… l’exigence du « bien-être au travail»… Dans cette optique, il a été fait appel au cabinet Z Architecture sachant joindre « l’esthétique et l’utile, le beau et le confortable… » 4 500 m2 de bureaux (qui abriteront également Pôle Emploi), 5 étages, deux terrasses par niveau,  un cadre ouvert et respectueux de l’environnement.

Eiffage construction se veut une société un peu particulière dans l’univers du BTP français. « On ne se contente certainement pas de couler du béton, affirme Michel Chenet. Nous voulons aussi réfléchir, imaginer, modeler la ville. Nous sommes des constructeurs promoteurs... et nous avons désormais les moyens de mobiliser des investisseurs et des partenaires sur des programmes d’envergure ».

 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer