AccueilSavoieÉlaguer pour mieux sécuriser le réseau

Élaguer pour mieux sécuriser le réseau

Sur la communauté de communes de Yenne, Enedis poursuit son opération d'élagage des arbres avec un engin assez rare, « La Jiraff », qui permet d'affiner le travail au plus près des lignes.
Élaguer pour mieux sécuriser le réseau
© Enedis - L'élagage est réalisé à partir de la « Jirraf », un engin pouvant atteindre 10 m de haut

Savoie Publié le ,

La direction régionale Alpes du gestionnaire de réseau d'électricité en France, qui œuvre sur les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, ainsi que sur certaines communes de l’Isère et du pays de Gex, dans l’Ain, a consacré 13 M€ en 2016 à l’entretien et à la maintenance. Un programme qui garantit la qualité de la fourniture électrique à l’ensemble de la clientèle, et dont les opérations d’élagage représentent 50 %. Il s’agit d’une action particulière de mise à niveau, sous et à proximité des lignes, qui contribue à la désensibilisation des réseaux aériens en fonction des aléas climatiques.
Sachant que la forêt couvre plus du quart du territoire et s’accroît d’environ 40 000 ha par an en France, l’élagage constitue un véritable enjeu pour la qualité de l’acheminement électrique. Il répond à un souci constant d’amélioration de la distribution de l’électricité, tout en garantissant la sécurité des personnes et des biens à proximité des lignes. Le code de l’énergie octroie à Enedis le droit de couper les arbres et les branches qui, se trouvant à proximité de l’emplacement des conducteurs aériens d’électricité, gênent leur pose ou pourraient, par leur mouvement ou leur chute, provoquer des courts-circuits ou des avaries sur les ouvrages.
Les campagnes d’élagage sont réalisées tout au long de l’année, privilégiant la saison estivale en moyenne et haute montagne, avec une attention toute particulière portée lors des périodes de nidification de l’avifaune. Deux techniques d’élagage sont pratiquées : sous tension jusqu’à 2 mètres au-dessus des lignes électriques, et hors tension entre 0 et 2 mètres.
À l’automne dernier, Enedis avait déjà réalisé près de 10 km d’élagage sur la communauté de communes de Yenne, en Savoie. Le gestionnaire a conclu le travail en février, à l’aide d’un système assez rare appelé « Jiraff ». Ce dernier permet d’affiner la coupe de la végétation au plus près des lignes électriques de 20 000 volts, tout en sécurisant le réseau électrique. Il faut savoir que les travaux d’élagage réalisés avec les techniques traditionnelles sont longs et difficiles. C’est pourquoi Enedis expérimente de nouveaux modes d’élagage comme la Jiraff, un engin doté d’une scie circulaire placée à l’extrémité d’un mât télescopique pouvant atteindre une hauteur de 22 m. Cette méthode est 5 fois plus rapide que les techniques classiques et offre la possibilité d’élaguer environ 1 km de ligne par jour. Avec son bras isolant, elle permet d’élaguer la végétation qui se trouve jusqu’à 60 cm des lignes sous tension, sans couper l’alimentation électrique aux clients.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?