Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Ener-Pacte veut se faire une place au soleil

le - - Rhône

Ener-Pacte veut se faire une place au soleil
© Ener-Pacte

La jeune société lyonnaise spécialisée dans l'exploitation, la sécurisation et l'optimisation des centrales photovoltaïques appartenant à des non-professionnels vient de boucler une levée de fonds de près de 3 M€.

Le photovoltaïque est un axe fort de la transition énergétique en France. Depuis 2008, incités par des contrats d'obligation d'achat d'électricité aux tarifs avantageux, de nombreux acteurs non-professionnels (le plus souvent des agriculteurs) ont fait le choix d'investir dans des centrales solaires. Aujourd'hui, ces installations de première génération (2008-2013) sont soumises à des risques techniques, réglementaires et, par conséquent, financiers. L'objectif d'Ener-Pacte est de prémunir les propriétaires contre ces différents risques et leur assurer la pérennité de leurs revenus.

Ceci grâce à une technologie exclusive : l'entreprise propose un diagnostic pointu des faiblesses techniques susceptibles d'engendrer des baisses de production. Après cet audit gratuit, Ener-Pacte prend en charge le parc photovoltaïque de son client et lui apporte les améliorations et mises en conformité nécessaires pour garantir une production optimale. Ener-Pacte se rémunère uniquement sur la rentabilité additionnelle générée par ses interventions. Plus de 6 000 centrales solaires d'au moins trois ans et 700 m2 de surface (plus de 90 kWc) sont concernées en France. Le potentiel d'amélioration du parc s'élève à plus d'1 Md€.

Créée le 1er juin 2016, la société lyonnaise vient de boucler une levée de fonds de 2,935 M€ (1). De quoi se donner les moyens de ses ambitions : « Devenir le premier gestionnaire de centrales solaires détenues par des non-professionnels en France et en Europe », annonce Manuel Emig, président et co-fondateur d'Ener-pacte.

Cibler d'autres marchés à l'international

Depuis sa création, l'entreprise a contractualisé un portefeuille représentant plus de 6 M€ de revenus futurs. Elle vise désormais 100 M€ d'ici trois ans. En termes de production énergétique, cela se traduit par une progression attendue de 7 Mégawatts aujourd'hui (40 clients) à 100 Mégawatts (500 projets) à l'horizon 2022.

En début d'année, Ener-Pacte a intégré Tenerrdis, le cluster Energie de la Région Auvergne-Rhône Alpes, et a renforcé son équipe, passant de six à quinze collaborateurs. Si la crise sanitaire a engendré un léger ralentissement dans le développement commercial de l'entreprise et décalé certains recrutements, dix nouveaux salariés devraient rejoindre l'équipe dans le courant de l'année.

Le volet R&D, sur lequel repose la technologie d'audit et d'optimisation des centrales photovoltaïques proposée par Ener-Pacte, va absorber une large part des fonds obtenus. Ceci, dans le but de pousser toujours plus loin leur capacité d'expertise et d'anticipation et, ainsi, agrandir le parc sous gestion.

Au-delà de sa phase de développement actuel sur le marché français, Ener-Pacte a l'ambition de cibler rapidement d'autres marchés à l'international. Elle peut capitaliser sur l'expérience de ses fondateurs (2), qui comptent plus de vingt ans d'expertise dans l'énergie solaire et ont créé plusieurs sociétés dans le monde (Etats-Unis, Allemagne…).

Manuel Emig, président et co-fondateur d'Ener-Pacte / © Ener-Pacte

(1) Les 1,2 M€ investis en début d'année par la société d'investissement lyonnaise JBC2, le groupe BCM Energy (fournisseur d'électricité grand public sous la marque « Planète Oui ») et plusieurs business angels sont complétés par une levée de fonds de 485 000 € sur Lita.co et par 1,250 M€ de crédits bancaires, émanant notamment de la BPI

(2) L'Américain David Arfin, qui a eu un rôle-clé dans le démarrage fulgurant de la société Solar City aux USA (rachetée depuis par Tesla) ; Manuel Emig, serial entrepreneur allemand spécialiste des énergies renouvelables ; Rémi Berthon, entrepreneur français à l'origine de plusieurs entreprises innovantes ; Waoup, « start-up studio » lyonnais






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer