Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Entreposage / Téréva redimensionne sa logistique dans le Rhône

le - - Rhône

Entreposage / Téréva redimensionne sa logistique dans le Rhône
©Tereva - La plate-forme de Pusignan

La filiale du groupe Martin Belaysoud dédiée aux métiers du bâtiment prendra possession, début février, d'une nouvelle plateforme logistique XXL à Pusignan.

Symbole des ambitions du groupe Martin Belaysoud, la nouvelle base logistique de sa filiale Téréva a été présentée officiellement aux clients de l'entreprise vendredi 10 janvier. Installée à Pusignan, où elle développe 34 000 m2, elle se substituera aux plateformes de Brésolles (22 000 m2 dans l'Ain) et de Montbéliard (12 000 m2 dans le Doubs). « Toutes deux étaient saturées », argumente Didier Flavenot, directeur général de Téréva. Le transfert des activités réalisées à Brésolles sera effectif dès le 10 février prochain, mais il faudra attendre jusqu'à l'été pour que le site de Montbéliard ferme ses portes.

Bien que la surface au sol soit identique, la nouvelle plateforme permettra de doubler la surface d'entreposage. « Elle propose une hauteur de 10,5 mètres, ce qui nous permet de réunir deux fois plus de références sur le site. Nous avons prévu d'absorber ici toutes les références des deux plateformes que nous fermons, mais aussi celles de futures croissances externes. Nous pourrons également intégrer de nouveaux produits, car le marché évolue beaucoup, notamment dans le génie climatique », poursuit-il.

Une fois les activités de Brésolles et Montbéliard entièrement transférées, l'entrepôt de Pusignan abritera 30 000 références produits. Il emploiera 150 personnes, dont 50 chauffeurs en charge des livraisons. « Nous avons fait le choix de maîtriser notre transport, souligne Didier Flavenot. Cela va à l'inverse des options retenues par nos concurrents, mais nous assumons totalement cette décision. C'est un des principaux critères de satisfaction relevés par nos clients. Car pour assurer les livraisons sur un chantier, il faut en comprendre les enjeux et connaître les difficultés spécifiques des métiers du bâtiment ».

Un deuxième entrepôt à Brive-la-Gaillarde​

Sans attendre l'entrée en activité de la plateforme de Pusignan, Téréva engagera également les travaux de construction d'un second entrepôt XXL dès le 30 janvier. Cette nouvelle base logistique, qui développera plus de 30 000 m2, verra le jour à Brive-la-Gaillarde d'ici la fin de l'année. Là encore, il s'agira de regrouper les produits stockés jusque-là sur deux plateformes. Installées à Brive et Montauban, elles totalisent 24 000 m2. « Nous avons une dernière plateforme à Ris-Orangis », rappelle le directeur général de l'entreprise.

Dans le même temps, Téréva s'attachera à conforter le modèle de développement décliné depuis plusieurs années. « Il repose à la fois sur la proximité, au travers des 150 agences dont nous disposons dans l'Hexagone, et sur le digital. Le web est d'ailleurs devenu notre plus grosse agence en termes de chiffre d'affaires. Il a enregistré une progression de 40 % en 2019 et nous visons une croissance identique en 2020 », détaille-t-il.

Portée par une forte dynamique, l'entreprise a réalisé 500 M€ de chiffre d'affaires en 2019, en progression de 6 % par rapport à l'année précédente. Devenant ainsi le 3e acteur national sur le marché de la distribution des produits techniques du bâtiment : plomberie, thermique, sanitaire, électricité.

2 questions à Patrick Martin, président du groupe Martin Belaysoud

Comment Téréva peut-il gagner de nouvelles parts de marché ?

En performant plus que le marché, ce qui a été le cas ces dernières années, et en menant à bien quelques croissances externes. Nous avons des projets d'acquisition sur les deux zones blanches qu'il nous reste à couvrir : le sud-est et le nord-est. Néanmoins, cette politique d'acquisition doit reposer sur la création de valeur et sur la mise en œuvre de réelles synergies.

Les performances du groupe sont-elles à l'avenant de celles affichées par Téréva ?

Oui. Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,5 % sur un an, pour dépasser 760 M€ en 2019, soit une progression de 83 % au cours des dix dernières années. Notre dynamique est supérieure à celle du marché dans les métiers du bâtiment, mais aussi dans ceux de l'industrie via notre filiale Mabéo, et dans les aciers via CrossRoad Aciers.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer