AccueilActualitésEPI connectés : l’OPPBTP veille au grain

EPI connectés : l’OPPBTP veille au grain

A l'occasion du salon Préventica Lyon, l'OPPBTP a évoqué les EPI connectés, de nouveaux outils d'anticipation des risques qui ne doivent pas être choisis au hasard.
Les EPI connectés, de nouveaux outils d'anticipation des risques qui ne doivent pas être choisis au hasard.
Shutterstock - Les EPI connectés, de nouveaux outils d'anticipation des risques qui ne doivent pas être choisis au hasard.

Actualités Publié le ,

Pour éviter les mauvaises surprises, l'OPPBTP proposait, à l’occasion du salon Préventica de Lyon, de déjouer le vrai du faux dans toutes les nouvelles solutions d'EPI connectés proposées actuellement.

L'OPPBTP invite à bien réfléchir avant de choisir son EPI connectés

"Choisir un nouveau dispositif peut parfois être un véritable casse-tête, explique Malika Benamar, responsable d’opération, organisation des chantiers à l’OPPBTP. Même si la majorité des EPI permettent d’améliorer la performance globale dans le BTP, une réflexion est toujours nécessaire sur les modalités d'usage et leur intégration dans les équipes. Il faut toujours se demander quelle valeur ajoutée apporte ce nouvel EPI connecté. Ça doit être « safety first », toujours."


Avant tout achat, l’OPPBTP invite donc les entreprises à "élaborer un cahier des charges à partir des besoins identifiés dans le cadre d’une situation de travail précisément qualifiée. Appuyez-vous sur les organismes de prévention (INRS, OPPBTP, Carsat…) pour analyser les propositions du marché sans vous fier aux seuls discours commerciaux".

L’OPPBTP a également mis en garde contre les dispositifs "gadgets" qui ne doivent pas détourner du danger et se substituer aux actions portant sur l’organisation et les comportements. Autre point de vigilance selon Malika Benamar, "il faut faire attention au traitement des données collectées. Il doit respecter la réglementation en vigueur".

Trois EPI connectés présentés

Il n’en reste pas moins que, selon Malika Benamar, des solutions connectées concrètes et efficaces sont actuellement proposées sur le marché. "Avec l’OPPBTP, nous menons des expérimentations pour nous assurer de l’efficacité de certains EPI connectés. Cela nous permet de mener une veille et une communication auprès de la filière BTP. Et, lorsque c’est nécessaire, de formuler des recommandations aux industriels."


L’OPPBTP a ainsi pu travailler sur des modèles de chaussures anti-chute. "Elles sont équipées d’une fonction Dati (dispositif d’aide au travailleur isolé). Le capteur se loge dans le talon et la technologie utilisée permet une détection de la préchute, avec un taux de performance de 84 %. L’alerte, transmise par vibration au porteur, est relayée à des contacts d’urgence en cas d’absence de réaction."

La montre anti coups de chaleur

Autre EPI connecté tester par l’OPPBTP, le dispositif Eleksen de détection engin-piéton mis au point par la société ligérienne T2S. "Intégré dans un EPI haute visibilité ou un brassard LED Eleksen, il s’appuie sur l’intelligence artificielle, afin de déployer une alerte fiable pour porter secours rapidement. En cas d’accident, l’EPI LED Eleksen se connecte au réseau GSM multicanal et envoie une alerte à une chaîne d’aidants."

L’OPPBTP s’est enfin penché sur la montre anti coups de chaleur de Biodata bank expérimentée en 2021 par 880 salariés. "Elle calcule la température corporelle en continu et émet une alarme visuelle et sonore en cas de hausse brutale".

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?