Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Equipements de protection individuels : Ouvry à l'heure du Covid-19

le - - Rhône

Equipements de protection individuels : Ouvry à l'heure du Covid-19
© Ouvry

Spécialisée dans les équipements de protection individuels NRBC depuis 2003, l'entreprise installée à Vaise place aujourd'hui son outil de production au service de la lutte contre le coronavirus.

Tout est allé très vite. Lundi 23 mars, une semaine après avoir enregistré une demande émanant de certains de ses clients intervenant dans le monde de la sécurité, la société Ouvry a lancé la fabrication d'un masque de protection contre le Coronavirus. « Jusque-là, nous fournissions aux forces de l'ordre des tenues et équipements NRBC (risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques, Ndlr), précise Carole Dougnac, chef produit. Elles nous ont demandé de participer à l'effort national en mettant au point un masque spécifique. Nous avons pu répondre à leur demande en partant du demi-masque anti-odeur et projections que nous avions déjà dans notre gamme, et en nous basant sur un dossier technique précis, ainsi que sur le background que nous avions acquis en travaillant sur le NRBC ».

Installée à Vaise, sur un ancien site de la société Rhodiacéta, où étaient autrefois produites les fibres de triacétate de cellulose, Ouvry s'est appliquée à réaffecter ses matières premières et ses tissus techniques. « Nos équipes connaissent très bien tous ces produits. Nous avons des rapports d'effet précis et détaillés sur leurs différentes caractéristiques : niveau de protection, durée au lavage, résistance... D'autre part, il s'agit de matières premières que nous avions en stock : nous avons ainsi pu répondre avec un maximum de réactivité ».

Consolider le cahier des charges en amont

Toute la semaine précédant le lancement de la production a été consacrée à la définition du produit, aux essais de prototypage et aux tests de produits finis. Ouvry dispose notamment d'un banc de test inhalation / expiration dans son laboratoire de contrôle. « Ce banc permet de mesurer la résistance respiratoire que procure notre masque, qui respecte bien entendu la norme des masques FFP2 », détaille Carole Dougnac.

Les équipes techniques de l'entreprise ont donc commencé par consolider le cahier des charges en amont. Elles ont ainsi pu déterminer quelles matières premières et quels tissus techniques elles allaient retenir pour concevoir ce masque. « Le dossier de conception en lui-même, c'est-à-dire les patronages, a été finalisé très rapidement, car ce masque reste un produit simple de conception et de production si on le compare à une tenue NRBC », souligne-t-elle. Enfin, les équipes de production ont sorti les premiers prototypes pour que le produit soit validé après des allers-retours avec les clients.

Pour relever ce challenge, Ouvry a commencé par réorganiser entièrement sa supply chain et sa chaîne de production, afin d'être en mesure de livrer très rapidement une première commande de 10 000 masques. « Maintenant, notre objectif est de produire 50 000 masques d'ici deux à trois semaines », ajoute Carole Dougnac. Et de conclure : « La production de ces masques de protection monopolise la majorité de nos lignes de production. Mais c'est un acte citoyen, par lequel nous voulons participer à l'effort collectif ».




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer