AccueilAinEric Donetti, Capeb de l’Ain : "Des projets de travaux sont reportés voire annulés, faute de budgets"

Eric Donetti, Capeb de l’Ain : "Des projets de travaux sont reportés voire annulés, faute de budgets"

Selon le président de la Capeb de l'Ain, Eric Donetti, le contexte sera toujours aussi incertain en 2023.
Eric Donetti, Capeb de l’Ain : "Des projets de travaux sont reportés voire annulés, faute de budgets"

Ain Publié le ,

"Dans l’Ain, 2022 s’est écoulée tant bien que mal pour nos entreprises artisanales. 2023 devrait connaître la poursuite du conflit ukrainien, les tensions sur le prix de l’énergie et des matériaux et les difficultés d’approvisionnement. Le contexte sera donc toujours aussi incertain. Et si l’activité est toujours là, les premiers signes de ralentissement sont apparus pendant le deuxième semestre.

"Le moral des chefs d’entreprise restera marqué par une grande lassitude"

Des projets de travaux sont reportés voire annulés, faute de budgets. Nos clients font face à l’inflation galopante ou ne parviennent plus à obtenir de prêts. Le moral des chefs d’entreprise restera marqué par une grande lassitude liée notamment aux problèmes de trésorerie, à la baisse des chiffres d’affaires, aux difficultés de recrutements, à la complexité administrative.

Les prêts garantis par l’Etat n’auront pas été la solution miracle pour maintenir l’équilibre de nos entreprises, mais juste un appel d’air. Et les plus fragiles ne sont pas armés pour faire face. Un signe positif tout de même est la première hausse depuis 20 ans du PEL qui passe de 1 à 2 %.

En 2023 et au cours des années qui suivront, il faudra rester à l’affût de l’actualité sur l’environnement, le climat, la gestion des déchets, étudier les changements structurels pour adapter nos activités, pour attirer et pour se réinventer. Nous devons être une force de proposition. Vis-à-vis des particuliers, tenir un langage clair, réaliser de bon diagnostic.

Dès janvier 2023, il nous faudra mettre en œuvre la REP bâtiment et accompagner les entreprises dans une démarche vertueuse afin de rationaliser la ressource déchets. Des indicateurs encourageants, tels qu’un niveau de vente élevé dans le bâti ancien et des dispositifs d’aides sur les travaux d’amélioration énergétique, nous laissent penser que le bâtiment a encore de beaux jours devant lui, à condition de se rassembler pour peser. La Capeb de l’Ain organisera vendredi 27 janvier sa journée porte ouverte pour dessiner ensemble l’avenir de nos entreprises du bâtiment."

Partager :

Ce que les acteurs du BTP imaginent pour 2023


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 février 2023

Journal du02 février 2023

Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?