AccueilActualitésEtude : quels sont les impacts de la Covid-19 sur le secteur du BTP ?

Etude : quels sont les impacts de la Covid-19 sur le secteur du BTP ?

Wizzcad, spécialiste français de la digitalisation du secteur du BTP, en partenariat avec l'institut de sondage Poll&Roll a souhaité prendre le pouls des professionnels du secteur sur l'impact d'une crise longue et inédite.
Etude : quels sont les impacts de la Covid-19 sur le secteur du BTP ?

Actualités Publié le ,

Pour la majorité des professionnels interrogés (74 %), le nouveau protocole sanitaire élaboré par l'OPPBTP est jugé suffisant pour assurer la sécurité des intervenants sur site. En revanche, plus de la moitié des entreprises du secteur (55 %) considèrent que les gestes barrières sont plutôt difficiles voire très difficiles à appliquer sur un chantier.

Interrogés sur leurs préoccupations dans le contexte actuel de crise, les acteurs du secteur déclarent être aujourd'hui plus inquiets par les conséquences du reconfinement ou même la baisse de leurs revenus que pour leur propre santé. Ils sont ainsi 29 % à se déclarer très inquiets de l'impact d'un reconfinement contre 20 % pour leur propre santé.

Alors qu'ils pensaient pouvoir rattraper le retard engendré par le confinement, les professionnels n'y sont pas parvenus. En effet, depuis le déconfinement, seules 36 % des entreprises déclarent être parvenues à finaliser les chantiers prévus avant la crise. Près d'un professionnel sur deux (48 %) estime ainsi aujourd'hui qu'il ne pourra pas ou probablement pas rattraper le retard lié au confinement d'ici la fin de l'année 2020.

31 % d'entreprises inquiètes pour la pérennité de leur activité

In fine, si 69 % des répondants sont confiants quant à leur avenir, il y a tout de même aujourd'hui 31 % d'entreprises du secteur qui se considèrent inquiètes pour la pérennité de leur activité.

En effet, 77 % des professionnels du BTP déclarent atteindre aujourd'hui un niveau d'activité égal voir inférieur à l'avant crise, et la grande majorité d'entre eux (86 %) estiment être autant voire moins productifs qu'avant la crise. Une problématique d'autant plus forte que les nouvelles contraintes impactent leurs niveaux de marges puisque pour plus d'une entreprise sur deux (55 %), elles sont aujourd'hui moins élevées qu'avant crise.

Interrogés sur leurs axes d'amélioration, les professionnels du BTP considèrent que les 3 premiers leviers sur leur productivité et donc leurs marges sont par ordre prioritaire : une plus grande coopération et contrôle à distance entre les intervenants sur un même chantier ; une diffusion plus rapide et une meilleure traçabilité des documents liés à chaque chantier ; moins d'erreurs sur les chantiers.

Pour chacun de ces axes d'amélioration, le digital à un rôle clé à jouer, et plus de la moitié des professionnels du secteur le savent puisqu'ils estiment à 54 % que le digital est un bon moyen de faire levier sur ces axes.

Pour autant, le secteur reste encore trop peu digitalisé puisque seuls 25 % des répondants déclarent utiliser le digital pour améliorer leur productivité. Mais la crise sanitaire devrait accélérer la digitalisation du secteur puisque 32 % des professionnels interrogés déclarent avoir utilisé où prévoient d'utiliser une solution digitale depuis le début de la crise actuelle.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 29 septembre 2022

Journal du29 septembre 2022

Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?