AccueilActualitésFace aux risques routiers, l'OPPBTP monte au créneau

Face aux risques routiers, l'OPPBTP monte au créneau

L'OPPBTP vient de lancer une campagne sur le risque routier (jusqu'au 17 juin). L'objectif, mobiliser et sensibiliser l’ensemble des acteurs du secteur.
Face aux risques routiers, l'OPPBTP monte au créneau

Actualités Publié le ,

La route continue à tuer les salariés du BTP. Preuve en est, le risque routier demeure la deuxième cause d’accidents graves et/ou mortels du secteur. En 2019, il a été à l’origine de 51 décès, dont 12 en mission et 39 accidents de trajet, soit 44 % de l’ensemble des accidents mortels recensés pour la branche BTP. "De plus, si le BTP comptabilise 6 % des accidents de trajet tous secteurs confondus, il représente 14 % des accidents de trajet mortels", précise l'OPPBTP.

Risque routier : un dispositif national lancé par l'OPPBTP

Alors, pour lutter contre le risque routier, la DISR (Direction interministérielle sur la sécurité routière) a fait le choix de soutenir l’OPPBTP dans le lancement d’un dispositif national de prévention du risque routier dans le BTP et d’accompagnement terrain, en écho aux Journées de la sécurité routière au travail, organisées du 9 au 13 mai.

Ainsi, du 9 mai au 17 juin, la branche BTP se mobilise autour du risque routier professionnel à travers un dispositif national de communication, d’information et de sensibilisation auprès de l’ensemble des acteurs du secteur.

Objectif, atteindre le zéro risque routier

Une opération menée avec le soutien des institutionnels et partenaires mobilisés sur les questions de la sécurité routière : la Direction générale du travail, la Délégation interministérielle, la Cnam, l’INRS, les organisations professionnelles d’employeurs et de salariés, les Services interentreprises de santé au travail du BTP, SMA BTP, PRO BTP et la Fondation du BTP.

L'objectif, atteindre le zéro risque routier en sensibilisant le plus grand nombre d’entreprises du BTP grâce à une offre d’information et de services variée, en lien avec les métiers et les spécificités du risque routier dans le BTP ; publiant un baromètre de la prise en compte du risque routier par les entreprises du BTP ; accompagnant un panel de 150 à 200 entreprises ciblées dans l’évaluation et la prise en compte du risque routier professionnel.

L'OPPBTP présent sur le terrain

Concrètement, le dispositif s'articulera d'abord autour d'une forte campagne de communication. Mais il passera aussi par de l'information et de la sensibilisation (mémentos, solutions chantiers, questions/réponses, ressources complémentaires provenant des partenaires de la campagne, test d’auto-évaluation conducteur en dix questions simples, et toute une série de webinaire menés par les agences régionales de l’OPPBTP).

Troisième axe du dispositif, une présence forte sur le terrain. "les conseillers de l’OPPBTP contacteront un panel représentatif de 1 000 entreprises afin d’évaluer leur niveau de maturité en prévention du risque routier et réaliser un diagnostic ciblé, indique l'OPPBTP. L’Organisme se donne également l’objectif de prolonger cet accompagnement en présentiel auprès d’environ 200 entreprises pour lesquelles des besoins plus importants auront été identifiés."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 mai 2022

Journal du12 mai 2022

Journal du 05 mai 2022

Journal du05 mai 2022

Journal du 28 avril 2022

Journal du28 avril 2022

Journal du 21 avril 2022

Journal du21 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?