AccueilVU-EnginsFayçal Hemia : "Avec les utilitaires de Stellantis, continuer à être présents sur tous les segments"

Fayçal Hemia : "Avec les utilitaires de Stellantis, continuer à être présents sur tous les segments"

Pour Stellantis, leader sur le marché du véhicule utilitaire en France, le passage à la mobilité durable n’est pas une vaine utopie. Explications avec Fayçal Hemia, responsable France de la business unit utilitaire pour le groupe.
Fayçal Hemia, directeur de la business unit de Stellantis
Stellantis - Fayçal Hemia, directeur de la business unit de Stellantis

VU-Engins Publié le ,

Quelle analyse faites-vous du marché du véhicule utilitaire aujourd’hui en France ?

Les chiffres globaux ne sont pas très bons, même s’il y a eu un rebond sur le moins d’août (NDLR : recul de 23,6 % entre janvier - août 2021 et janvier - août 2022). Mais tout ça s’explique d’abord par des données un peu biaisées par l’effet de rattrapage qu’il y a eu en 2021. Et la pénurie de semi-conducteurs et de composants bouleverse aussi le secteur de l’automobile. Ça impacte les capacités de production même si, avec Stellantis, nous nous en sortons plutôt bien sur ce point-là.

"Stellantis représente 43,4% du marché"

C’est à dire ?

Si on raisonne de façon globale, les marques du groupe Stellantis, c’est-à-dire Peugeot, Citroën, Fiat professionnel et Opel, réalisent 43,4 % du marché, toutes énergies confondues. Nous restons leader sur les utilitaires.

@Stellantis

Et sur l’électrique ? Où en est Stellantis ?

Là, nos marques en sont à 47,9 % de parts de marché. Nous sommes largement leaders sur ce segment qui reste encore assez confidentiel, puisqu’il représente 4 % du volume total aujourd’hui. Mais il ne cesse de grandir. C’est d’ailleurs pour selon que nous concentrons une partie de nos efforts là-dessus. Avec comme objectif de réaliser plus de 30 % de nos ventes en véhicules électriques dès 2025. Et d’ici 2030, nous visons 100 % de nos ventes.

"Atteindre une empreinte carbone neutre à l’horizon 2038"

Ce sont les objectifs qui ont été annoncés lors de la présentation du plan « Dare forward 2030 » par Carlos Tavares, CEO de Stellantis, en mars dernier…

Tout à fait. Il a fixé plusieurs engagements, notamment la réduction de 50 % des émissions carbone d’ici fin 2030, par rapport à nos résultats de 2021, pour atteindre une empreinte carbone neutre à l’horizon 2038. Et notre stratégie avec la division utilitaire s’inscrit complètement dans cette dynamique.

"Bientôt 100 % de la gamme en électrique"

La gamme utilitaire électrique continue-t-elle à se développer ?

Oui. Nous avons fait le choix, il y a plusieurs années, de nous concentrer sur le « full electric ». Nous n’avons pas, dans la gamme, de véhicules hybrides. Pourquoi ? Parce que, selon nous, le marché, poussé par des initiatives gouvernementales, va s’orienter vers du 100 % électrique très rapidement. Mais aussi parce que, avec l’électrique, on préserve, contrairement à l’hybride, la capacité de chargement du véhicule. C’est un élément très important pour nos clients professionnels.

@Stellantis

Aujourd’hui, combien de véhicules de la gamme utilitaire du groupe Stellantis sont électrifiés ?

En octobre, nous allons lancer le Fiat e-Doblo. Et à partir de ce moment-là, 100 % de notre gamme sera disponible en électrique. Nous serons le premier constructeur à proposer cela. Du small au large van, nous aurons une offre pour tous nos clients professionnels qui souhaitent passer à l’électrique. Et tous ces modèles auront les mêmes caractéristiques, les mêmes équipements que nos véhicules thermiques. Pour nous, c’est très important.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?