AccueilMatérielFondasol et Ecartip mettent les choses « aux points »

Fondasol et Ecartip mettent les choses « aux points »

En reprenant la société Ecartip en juin 2016, Fondasol améliore sa maîtrise du SIG (Système d'information géographique). L'entreprise, qui possède l'un de ses sièges à Décines, a récemment fait l'acquisition d'une nouvelle génération de scanners laser dynamiques (Mobile mapping system) pour la cartographie mobile de projets de grande envergure. Composé de 2 scanners laser et d'une caméra 360°, ce système bénéficie d'une portée de 420 m, d'une vitesse d'acquisition de 2 millions de points à la seconde et d'une précision de mesure de +/- 2 cm. Embarquée sur une voiture, la solution est en mesure d'établir des cartographies d'autoroutes, des relevés d'ouvrages d'art, des inventaires de mobilier urbain ou encore des études de sites archéologiques.
Fondasol et Ecartip mettent les choses « aux points »
© Groupe Fondasol - Le Grand Dijon a récemment fait appel à Ecartip Groupe Fondasol pour la modélisation 3D de sa métropole

Matériel Publié le ,

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?