Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

France Air, en ligne avec ses objectifs

le - - Ain

France Air, en ligne avec ses objectifs
© France Air - « L'habitat représente désormais environ 15 % de notre chiffre d'affaires en France » - Laurent Dolbeau

Porté par une dynamique de croissance, le groupe basé à Beynost, leader sur le marché français du traitement de l'air dédié au tertiaire, a conforté ses positions en France comme à l'étranger.

Pas le temps de souffler pour France Air qui, après la progression enregistrée en 2016, a une nouvelle fois performé l'année dernière, portant son chiffre d'affaires à 143 M€, contre 129 M€ un an plus tôt. Dans le même temps, les effectifs ont également augmenté, passant de 560 à 580 personnes. « Nous aurions pu embaucher plus de monde, mais comme bon nombre d'entreprises actuellement, nous sommes confrontés à un manque de candidats », regrette Laurent Dolbeau, directeur général. Comme lors de l'exercice précédent, cette croissance s'est propagée dans l'ensemble des activités du groupe, en France et à l'international. En dehors des frontières hexagonales, la progression s'affiche même à 26 % en 2017 (contre 33 % en 2016). Comme c'est le cas depuis plusieurs années, France Air a déployé une stratégie mêlant croissance organique et croissance externe.

« À l'international, nous avons finalisé des projets qui étaient dans les tuyaux et que nous avions d'ailleurs annoncés, avec notamment des ouvertures en Roumanie et en Suisse », poursuit Laurent Dolbeau. Présent depuis vingt ans dans le premier pays par l'intermédiaire d'un distributeur, le groupe de Beynost diffuse désormais ses produits en direct. « Nous avons une unité principale à Bucarest, avec sept personnes, une autre avec un salarié à Cluj, une ville méconnue mais très fortement tournée vers la technologie », indique-t-il encore. En Suisse Romande, où France Air a pris pied l'été dernier, quatre salariés assurent le suivi des commandes à partir de Lausanne. « Nous avons gagné de belles affaires », ajoute-t-il enfin.

Une accélération sur le marché de l'habitat

Si la dynamique est incontestable à l'international, la France reste cependant le premier marché du groupe et 2017 a été une excellente année pour Laurent Dolbeau et ses équipes dans l'Hexagone. Pendant que le marché progressait d'environ 8 %, France Air affichait une croissance à deux chiffres. Porté par sa politique d'innovation, le leader sur le marché français de l'aéraulique dédié au tertiaire a conforté ses positions dans cet univers. Mais il également accéléré sur le marché de l'habitat. « Nous avons enregistré une progression de plus de 20 %, confirme le directeur général. L'habitat représente désormais environ 15 % de notre chiffre d'affaires en France. La part est un peu moins importante actuellement à l'international, où elle est de l'ordre de 10 %, mais nous avons l'ambition de l'accroître sensiblement à l'avenir ». La mise en avant de sa nouvelle solution de chauffage par vecteur air, baptisée Yznetis Pure, parfaitement adaptée aux bâtiments basse consommation en logements collectifs, ou encore le développement de Myriade, un nouveau système de chauffage / ECS (Eau Chaude Sanitaire) ultra performant, devraient contribuer au succès de cette démarche.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer