Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

GDE Groupe Ecore conforte son site de Corbas

le - - Rhône

GDE Groupe Ecore conforte son site de Corbas
© GDE Groupe Ecore - Sur le site de Corbas, le groupe a investi 1 MEUR pour se doter d'une cisaille industrielle d'une puissance de 1 000 t

Leader français sur le marché du recyclage et de la valorisation des déchets, GDE Groupe Ecore vient de concrétiser un investissement de 1 M€ pour renforcer son site de Corbas. Créé il y a plus d'un demi-siècle, le groupe est aujourd'hui un acteur économique majeur en Rhône-Alpes, où il dispose de huit unités et emploie 250 personnes.

Les départements qui constituaient l'ancienne région Rhône-Alpes tiennent aujourd'hui une place majeure dans le dispositif territorial de GDE Groupe Ecore. Né en Normandie en 1965, ce spécialiste du recyclage et de la valorisation des déchets le démontre depuis plusieurs années au travers des investissements qu'il réalise sur les différents sites qu'il maîtrise. Depuis 2011 en effet, le groupe présidé par François Varargne a investi plus de 25 M€ dans l'acquisition de matériels d'équipements pour ses différentes unités du Sud-Est de la France. Cette démarche vient encore de se matérialiser à Corbas, où GDE Groupe Ecore a investi 1 M€ pour se doter d'une cisaille industrielle d'une puissance de 1 000 tonnes. Le site, qui est entré dans la galaxie du groupe en 2004, sera désormais en mesure de collecter et de conditionner des ferrailles de plus grande dimension, qui seront réduites sur place en sous-ensembles plus aisément transportables et répondant aux normes exigées par les aciéries, qui seront amenées à les recycler.

Les nouvelles capacités de l'unité de Corbas, qui traitait jusque-là quelque 28 000 tonnes de métaux ferreux, 1 200 tonnes de métaux non ferreux et 500 tonnes de déchets industriels banals par an, vont très fortement augmenter. Cet investissement lui ouvre notamment la possibilité de traiter des charpentes de grandes dimensions issues des chantiers de déconstruction ou de l'industrie ferroviaire.

« Grâce à ce nouvel outil industriel, le volume d'activité va augmenter de 20 à 30 % sur le site de Corbas. Cette montée en puissance sera confortée entre 2019 et 2020 avec l'acquisition d'un casse rail, qui permettra de découper les rails désinstallés par la SNCF, avant de les expédier chez les aciéristes », détaille Philippe Sorret, directeur général délégué de GDE Groupe Ecore. À terme, l'unité de Corbas devrait en effet traiter environ 4 000 tonnes de rails par an.

Positionnée au sein d'une zone d'activité dynamique, l'unité de Corbas offre aux industries voisines la possibilité de valoriser et de recycler leurs ferrailles et métaux à proximité, avec une faible consommation d'énergie et donc un meilleur bilan carbone. Il en va de même des deux autres sites que pilote GDE Groupe Ecore dans la grande région lyonnaise, à Saint-Genis-Laval et Givors. « Chacun a sa spécificité, précise Philippe Sorret. Celui de Saint-Genis est dédié au détail et il est principalement alimenté par des artisans, tandis que celui de Givors est très industriel, notamment en raison de sa proximité avec le bassin stéphanois. Corbas, enfin, s'adresse à tous types de fournisseurs : usines, détail, démolition, voitures, rails… »

Au total, GDE Groupe Ecore dispose de huit unités et emploie 250 personnes sur le territoire de l'ancienne région Rhône-Alpes, dont 70 sur le seul site de Salaise-sur-Sanne, dans l'Isère. Dans cette dernière unité, le groupe a notamment implanté un de ses trois broyeurs de 6 000 chevaux, dont la capacité est de 20 000 tonnes par mois.

GDE Groupe Ecore en bref

Spécialiste du recyclage et de la valorisation des déchets, GDE Groupe Ecore dispose de 65 sites de collecte dans l'ensemble de l'Hexagone, dont huit sont situés sur le territoire de l'ancienne région Rhône-Alpes. Il traite chaque année quelque 3 millions de tonnes de métaux ferreux, 300 000 tonnes de métaux non ferreux et 400 000 tonnes de déchets banals bois, végétaux, béton… GDE Groupe Ecore intervient notamment sur la filière des véhicules hors d'usage (VHU), avec environ 400 000 voitures broyées par an, et sur celle des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). Le groupe emploie plus de 1 300 personnes et réalise 1,2 Md€ de chiffre d'affaires.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer