Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Grenoble : la place Grenette revue et corrigée

le - - Isère

Grenoble : la place Grenette revue et corrigée
© Grenoble Alpes Métropole

Samedi 1er septembre, de nombreux élus se sont rassemblés pour célébrer la fin des travaux de l'emblématique place Grenette, au cœur du centre-ville.

« Après des décennies de traversée de la voiture, c'est un grand plaisir de voir cette place réaménagée », s'est exprimé Eric Piolle, maire de Grenoble, aux côtés de la fontaine entièrement nettoyée de la place. Après six mois de travaux en effet, le lieu de rencontre des Grenoblois est désormais interdit aux véhicules. Le bitume, où de larges trous s'étaient formés, a été remplacé par un dallage uni sur l'ensemble du square. Et si l'espace réservé aux terrasses des cafés a été rétréci en largeur, il a été allongé, allouant plus de place aux piétons sur les côtés. « Désormais, les terrasses sont cohérentes et embellies », se réjouit le maire. De plus, une dizaine d'arbres a été plantée : « Nous avons eu vingt jours au-dessus de 35 °C cet été. Il faut tout faire pour lutter contre les îlots de chaleur », affirme Éric Piolle.

Une place régulièrement chamboulée

« Nous avons tous des souvenirs d'un rendez-vous donné ici. C'est une place qui possède une particularité dans nos histoires collectives », explique le président de la Métropole, Christophe Ferrari, qui a pris la parole après le maire. En effet, la place Grenette a servi de parking dans les années 1970 et accueillait de nombreux terminus pour les bus. Ainsi, tout autour de la fontaine, des photos d'époque permettent aux Grenoblois de voir l'évolution urbanistique de la place. Et des souvenirs, la place n'en manque pas. En début d'année 2018, des travaux archéologiques in situ ont permis de mettre au jour plusieurs objets vieux de 2 000 ans (la place se situait au pied des premières murailles romaines).

« Aujourd'hui, la place est au cœur du plateau piéton grenoblois qui s'élargit. Et cela va permettre le développement économique du centre-ville », se réjouit le président de la Métropole. Cette rénovation de la place Grenette s'est doublée d'une exonération des droits de voiries pour les commerçants affectés. Ainsi, la Métropole a investi 400 000 € dans la rénovation, dans le cadre du projet « Cœur de Ville Cœur de Métropole ». De plus, la Ville a revu entièrement l'éclairage des lieux pour passer sur un système LED, moins énergivore.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer