Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Groupe Pelletier : un nouveau siège, vitrine d'un savoir-faire

le - - Savoie

Groupe Pelletier : un nouveau siège, vitrine d'un savoir-faire
© Bruno Fournier - 1- Aux côtés du pdg Patrick Pelletier, l'architecte Antoine Barbeyer explique la conception du bâtiment

En s'installant sur l'éco-parc d'Hexapole, le constructeur entend améliorer sa visibilité et accompagner son développement tout en mettant en avant les performances des bâtiments de demain qu'il propose.

Si l'on avait besoin d'une confirmation de la notoriété du groupe Pelletier, la célébration de ses 25 ans associée à l'inauguration de son nouveau siège sont arrivées à point nommé. Élus et partenaires économiques venus en grand nombre se sont trouvés mêlés à l'ensemble du personnel d'une belle réussite entrepreneuriale. Né de la reprise par Patrick Pelletier, en 1995, de l'entreprise Barrel (créée en 1986 par Gabriel Barrel), le groupe n'a cessé depuis d'accroître son activité, comptant aujourd'hui 100 personnes en moyenne (ingénieurs, pilotes, conducteurs de travaux et compagnons), pas moins de 39 engins de chantier (camions, grues, pelles, élévateur, centrales à béton) et plus de 550 matériels de travaux (allant des passerelles aux armoires électriques, en passant par les perforateurs…). Le tout pour un chiffre d'affaires de 40 M€.

Offrant une prestation globale sur les différents métiers de l'immobilier (conception, ingénierie, économie, pilotage), du gros œuvre jusqu'au montage financier – voire juridique dans certains cas – à partir de son implantation Dauphiné-Savoie, le groupe s'investit sur la région Auvergne-Rhône-Alpes sur des chantiers performants. Il a su faire la preuve de ses nombreuses qualifications avec déjà une centaine de réalisations à son actif (hôpitaux, écoles, gymnases, ERP, centres commerciaux, immeubles d'habitations, locaux d'activité), tant en neuf qu'en rénovation.

C'est à cause de son développement, régulier et soutenu, que Pelletier a décidé de se construire un nouveau siège social en remplacement de celui de Mouxy, proche d'Aix-les-Bains. L'actuel est situé sur l'extension du site de l'éco-parc d'Hexapole, sur la commune de Méry, entre la cité thermale et Chambéry. Toujours à la pointe des nouveaux marchés, engagé dans de nombreux programmes de R&D, le groupe a voulu faire de ce bâtiment « un démonstrateur en dur des performances de demain que nous savons d'ores et déjà construire », comme l'explique son pdg.

D'une surface de 3 077 m² de plancher, 1 912 m² de bureaux et 811 m² de locaux d'activité et pour un investissement de 5 M€, il s'agit d'un bâtiment passif avec menuiseries bois-alu triple vitrage, ventilation double flux avec PAC réversible intégrée. Est apportée une garantie de performance énergétique avec l'instrumentation en ligne de la consommation et de la production photovoltaïque (dès mise en service de la centrale). À l'intérieur, on découvre « le savoir-faire et le faire-savoir » du groupe, non seulement à travers le bâtiment lui-même, véritable laboratoire, mais également par la mise en scène des procédés de construction développés par cette entreprise. À l'extérieur, l'architecture se veut emblématique de Pelletier, à la fois pour s'inscrire dans l'histoire de l'entreprise mais également pour matérialiser une nouvelle phase de son développement à travers une véritable vitrine technologique, qui respire par ailleurs « le bien-être au travail ».

La conception a été confiée à l'architecte chambérien Antoine Barbeyer, qui a proposé un volume sobre, compact mais dynamique, à l'échelle du site et des paysages environnants. Les murs sont en GBE (double peau coulée en place), matricés et lasurés au rez-de-chaussée, avec des panneaux Elmer bois-béton aux niveaux 1 et 2 et le bow-windows en VEC au design épuré. Cela donne un socle massif, uniforme, minéral et texturé, percé par d'élégantes baies vitrées et sur lequel se pose un second bloc en décalé, au design dynamique, lisse, parfois même brillant, reprenant les couleurs historiques du groupe Pelletier : le rouge et le gris.

Sa silhouette se distingue telle une étincelle qui viendrait illuminer l'ensemble tout en faisant écho, de manière presque abstraite, au paysage montagnard. La dynamique est également apportée par le décalage entre cette vision côté autoroute et une autre, côté entrée, où une terrasse accueille les visiteurs.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer