AccueilSavoieHabitat / Emmanuelle Wargon lance « MaPrimRénov pour tous »

Habitat / Emmanuelle Wargon lance « MaPrimRénov pour tous »

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, a symboliquement lancé l'élargissement du dispositif « MaPrimRénov pour tous », lors d'une visite à Chambéry et son agglomération, exemples pratiques à l'appui.
Habitat / Emmanuelle Wargon lance « MaPrimRénov pour tous »
BF

Savoie Publié le ,

« Un jour très important » pour la ministre déléguée au logement, que ce lundi 11 janvier 2021, où elle a lancé officiellement l'ouverture à tous du dispositif d'aide à la rénovation énergétique de l'habitat. En effet, si « MaPrimRénov » se trouvait déjà en vigueur l'an dernier, elle était jusqu'alors réservée au foyers les plus modestes tandis que désormais l'ensemble des propriétaires, qu'ils occupent les lieux ou en soient les bailleurs, ainsi que les copropriétaires, pour les travaux des parties communes, pourront y faire appel.

Et si Emmanuelle Wargon a choisi Chambéry, pour en faire une annonce symbolique, n'est pas étranger au fait que son maire, Thierry Repentin, est aussi président de l' Anah (agence nationale pour l'habitat), qui lui l'a d'ailleurs guidée pour une visite en deux étapes : le matin dans une copropriété du quartier populaire du Biollay, l'après-midi chez un particulier à Challes-les-Eaux, commune du Grand Chambéry, illustrations de la mise en pratique du nouveau dispositif.

Celui-ci a remplacé le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides « Habiter mieux agilité » avec l'objectif de les renforcer. « On a fait 200 000 dossiers l'année dernière et on va en faire 400 à 500 000 cette année » a déclaré la ministre donnant la mesure d'un plan qui se veut des plus ambitieux.

Dans cette optique, l'Etat entend s'appuyer sur les partenaires susceptibles d'apporter leur pierre à l'édifice. C'est ainsi que pour la copropriété chambérienne « Les Bois jolis », le chantier avait débuté avant même l'appel à MaPrimeRénov, avec des aides apportées par l'agglomération de Chambéry et le département qui ont financé en partie les travaux (isolation de la toiture, fenêtres des allées remplacées, isolation extérieure a été renforcée de 15cm).

Le rôle des entreprises

L'engagement des professionnels du bâtiments est également essentiel, comme la présence des présidents du BTP Savoie et de la Capeb, lors de la visite ministérielle l'a bien signifié. Ils ont pu échanger avec Emmanuelle Wargon sur le sujet, lui rappelant notamment le rôle indispensable des entreprises et leurs attentes en matière de saine concurrence, de lisibilité et de pérennité des dispositifs.

Leurs compétences ont d'ailleurs été bien mises en valeur à l'occasion de cette journée. Comme à Challes-les-Eaux, où dans une maison individuelle des années 1970, les travaux sont réalisés par des entrepreneurs locaux, Guy Perrier, (Azimut solaire) de Chambéry, et Jean-Luc Abry, menuisier à Ruffieux.

Il s'agissait de remplacer une chaudière traditionnelle par une autre à granulés de bois, de renouveler les fenêtres et de parfaire l'isolation avec de la laine de bois. Le tout pour une économie d'énergie espérée de 63% , le couple propriétaire étant passé par Urbanis (ingénierie du bâtiment) pour établir son diagnostic, avec à la clé un apport de MaPrimRénov s'élevant à 31 000€ pour un coût total de 52 000€.

Séduite, la ministre en a profité pour inviter le plus grand nombre de Français à suivre cet exemple qui permet qui permet de gagner en confort tout en participant activement à la transition énergétique en marche.

Guy Perrier, l'un des entrepreneurs, dans une maison individuelle à Challes-Les-Eaux, en expliquant les modalités à la ministre

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?