AccueilActualitésLogement : Habitat et Humanisme invite les investisseurs à donner du sens à leur épargne

Logement : Habitat et Humanisme invite les investisseurs à donner du sens à leur épargne

Pionnier de l’épargne solidaire en France, Habitat et Humanisme peut compter sur le soutien de plus de 25 000 épargnants et 10 000 actionnaires pour financer ses projets en faveur de l’accès au logement et de l’insertion des personnes en difficulté.
La résidence intergénérationnelle Le Petit Prince, située rue du Plat dans le 2e arrondissement, a été réalisée par la Foncière d’Habitat et Humanisme et EHD.
©Christophe Pouget - La résidence intergénérationnelle Le Petit Prince, située rue du Plat dans le 2e arrondissement, a été réalisée par la Foncière d’Habitat et Humanisme et EHD.

Actualités Publié le ,

Depuis l’origine, Habitat et Humanisme a fait le pari de réconcilier l’économie et le social. Pour développer des projets tournés vers les personnes les plus en difficulté, le mouvement fait notamment appel à l’épargne de particuliers engagés en leur proposant de souscrire à un placement solidaire. Mis en place avec des partenaires bancaires et financiers, la gamme de produits d’épargne solidaire comprend des livrets, assurances-vie, fonds commun de placement… qui permettent de reverser à H&H une partie des revenus annuels pour financer des actions.

Commercialisés par la plupart des grands réseaux, les livrets solidaires comprennent les livrets d’épargne avec partage des intérêts et le livret de Développement Durable et Solidaire avec don sur capital. Le don d’une partie des intérêts ou du capital ouvre droit à une réduction d’impôt. Disponible dans une centaine de contrats, le FCP Solidarité Habitat et Humanisme investit 5 % à 10 % de l’actif dans des structures ESUS. « Il y a un partage de la performance puisque 25 % du revenu est versé à H&H à titre de don ouvrant droit à réduction fiscale », précise David Bourdenet, référent patrimonial chez H&H. Fin 2021, grâce à 16 474 livrets solidaires et 2 380 souscripteurs FCP, près de 750 000 € ont été versés au mouvement.

Réduction d’impôt au titre de l’IR-SIEG

Les investisseurs soucieux de la valeur solidaire et sociale de leur placement peuvent aussi devenir actionnaire des deux foncières du mouvement. Créée en 1986, la société Foncière d’Habitat et Humanisme a pour objectif la construction, l’acquisition et la rénovation de logements destinés aux personnes en difficulté, tandis qu’Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, constituée en 2003 sous forme de société coopérative d’intérêt collectif à capital variable, œuvre pour les personnes âgées en perte d’autonomie et à faibles ressources en rénovant ou en bâtissant des Ehpad, maisons intergénérationnelles ou encore résidences autonomie.

« Sous réserve d’être conservés pendant 5 ans, les titres souscrits ouvrent droit à l’avantage IR-SIEG à savoir une réduction d’impôt sur le revenu de 25 % du montant de la souscription. Par ailleurs, les droits de mutation associés à la cession d’actions ou de parts sociales sont passés de 5 % à 0,1 % du montant pour s’aligner sur les taux en vigueur dans le logement social. L’action ou la part sociale, non assujettie à l’IFI, ne donne pas lieu au versement de dividendes », détaille le référent patrimonial.

26,2 M€ en 2021 pour la Foncière d’Habitat et Humanisme

Les actionnaires solidaires peuvent à tout moment se porter acquéreur de parts sociales d’EHD d’une valeur de 20 €. « En 2021, les nouvelles souscriptions se sont élevées à 12,4 M€, dont 5 M€ des particuliers », fait savoir David Bourdenet. Pour la Foncière d’Habitat et Humanisme, deux augmentations de capital sont lancées chaque année. La levée en cours, avec une action à 149 €, vise 10 M€. « L’an dernier, les deux augmentations de capital ont atteint le montant record de 26,2 M€ ce qui témoigne bien de la volonté des particuliers de donner du sens à leur épargne », conclut le référent patrimonial qui rappelle l’important effet de levier puisque1 € investi permet de mobiliser 4 €.

1 500 logements en projet

Les placements solidaires des particuliers permettent de concrétiser de nombreuses opérations, essentiellement des pensions de famille pour des personnes en grande fragilité et des résidences intergénérationnelles et inclusives. Cette année, 4 pensions de famille ont ouvert à Paris, Nantes, Darnétal et Rennes, 7 autres opérations se réaliseront en 2023 à Villeurbanne, Riorges, Limoges, le Puy-en-Velay, Arcueil, Montpellier, et Le Mans.

« Au moment où beaucoup veulent construire « le monde d’après », l’investissement dans la Foncière d’Habitat et Humanisme est une réponse concrète à fort impact pour faire face aux besoins urgents de logements accessibles aux plus fragiles. Avec nos actionnaires solidaires, nous construisons des villes plus inclusives et durables », déclare Céline Beaujolin, directrice générale d’Habitat et Humanisme.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?