Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Hydroélectricité/ Barrage de Tignes, la modernisation se poursuit

le - - Savoie

Hydroélectricité/ Barrage de Tignes, la modernisation se poursuit
@EDF-medeo

Après l'interruption hivernale, les travaux visant au remplacement des vannes ont repris, notamment à l'aide d'une imposante grue utilisée pour acheminer le matériel au pied de l'ouvrage.

Ce chantier, entrepris depuis quatre ans, dont les investissements sont estimés à 13 M€, sera définitivement achevé dans le courant de cette année. Il s'imposait, l'ouvrage ayant besoin, après plus de six décennies de fonctionnement, d'une totale modernisation, notamment au niveau des vannes d'origine, EDF souhaitant les remplacer par de nouvelles dont la maintenance serait plus aisée. En effet, les vannes constituent un élément de sureté très important, pouvant être utilisées en cas de crue (les vannes actuelles n'ont jamais été utilisées en cas de crues).

La nouvelle vanne rive gauche est en place et opérationnelle depuis novembre 2020. C'est à présent à sa jumelle, rive droite de faire l'objet des opérations de montage, qui, après une période de préparation, entamée le 10 mai dernier, se poursuivra de juin à septembre, avant les essais en eau en octobre prochain.

Impact réduit

Comme pour les années précédentes, les modalités d'intervention sont élaborées en concertation étroite avec les acteurs locaux de façon à réduire l'impact sur la vie quotidienne des habitants, des touristes et des professionnels du territoire.

Une grue fixe, avec un alternant de circulation sur la route qui traverse le barrage (en direction de la station de Tignes), a été de nouveau mise en place et le restera pendant toute la durée des travaux. Elle est utilisée pour acheminer du matériel au pied du barrage. Elle est également mise à profit pour extraire l'ancienne vanne rive droite découpée.

A noter que, pendant toute la durée du chantier, EDF continue à produire de l'électricité en toute sureté sur l'aménagement de Tignes-Malgovert et que le chantier de modernisation emploie pas moins de 32 entreprises de Savoie et de la région.

Le barrage

Construit en 1952, l'ouvrage du Chevril fait partie de l'aménagement de Tignes-Malgovert, un maillon essentiel au système électrique français. Par son importance, sa souplesse et sa rapidité de fonctionnement, il permet à EDF d'injecter près de 400 MW en quelques minutes sur le réseau électrique national et il représente 80% de la consommation résidentielle de la Savoie. Plus haut barrage de France, à 1600m d'altitude, pour une hauteur de 180m, sa retenue permet de stocker 235 millions de mètres cubes d'eau. Le débit d'eau turbiné est de 50 m3 par seconde et son bassin versant de 327 km².

Les essais de la première des deux nouvelles vannes, installée en novembre.@EDF-medeo




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer