AccueilSavoieHydroélectricité : convoi exceptionnel pour la centrale de La Bâthie

Hydroélectricité : convoi exceptionnel pour la centrale de La Bâthie

Un transformateur et une roue Pelton aux dimensions impressionnantes ont traversé la Savoie. Ils sont destinés à la centrale hydroélectrique où se poursuit un vaste chantier destiné à augmenter sa puissance.
Hydroélectricité : convoi exceptionnel pour la centrale de La Bâthie
DR - La roue Pelton devant équiper la centrale de La Bâthie.

Savoie Publié le ,

Ce sont deux équipements essentiels au chantier en cours qui ont été livrés. Ils sont destinés à équiper le groupe de production actuellement à l’arrêt afin de permettre l’’intervention des équipes d’EDF et de ses prestataires. Il s’agit du troisième groupe de la centrale de La Bâthie, en Tarentaise, qui va être ainsi modifié. Le transformateur 400 000 volts est un organe essentiel du groupe de production. Celui-ci permet d’élever la tension de 10 300 volts(2) à 400 000 volts, afin de rendre l’électricité transportable sur de longues distances sur les lignes hautes tension, en limitant les pertes électriques. Il mesure près de 7 mètres de long et pèse 140 tonnes à vide. Deux journées sont nécessaires pour le descendre dans sa fosse, puis près de 4 mois pour le raccorder totalement. Il atteindra alors 189 tonnes.

De son côté, la roue Pelton est équipée de 23 augets, mesure 3,25 mètres de diamètre et pèse 18 tonnes. Sa mise en place nécessite 3 jours aux équipes de maintenance du site. La centrale hydroélectrique de La Bâthie dispose d’une véritable réserve d’énergie, mobilisable à tout moment et très rapidement grâce aux 213 millions de m3 d’eau stockés dans les retenues du Beaufortain : Roselend, Saint-Guerin et La Gittaz. Elle produit chaque année l’équivalent de la consommation résidentielle de 450 000 habitants (la Savoie en compte environ 420 000). A l’horizon 2018, la puissance de la centrale va être augmentée de 550 à 600 MW en suréquipant les 6 groupes de production, renforçant encore son rôle de pilier du réseau. Le budget total investit par EDF est de 50 M€. Ce vaste projet témoigne d’une implication ans le développement de l’hydroélectricité, première des énergies renouvelables dans le monde. A cet égard, premier producteur d’énergie hydroélectrique de l’union européenne, EDF Unité de Production Alpes exploite des installations hydroélectriques qui témoignent de la richesse, de l’ingéniosité et du savoir-faire qui sont au cœur du patrimoine industriel français. Elles revêtent une importance toute particulière en Rhône Alpes, qui est au premier rang national en nombre d’installations et en production avec ses 120 centrales hydroélectriques dans la région fournit 15 000 GWh/an (soit la consommation d’environ 6 millions d’habitants) d’une énergie 100% renouvelable et sans émission de gaz à effet de serre.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?