AccueilSavoieHydroélectricité : la nouvelle centrale de La Coche poursuit son équipement

Hydroélectricité : la nouvelle centrale de La Coche poursuit son équipement

Son groupe de production, en cours de montage, sera le plus puissant de type Pelton installé à ce jour en France. Il est appelé à fournir une énergie électrique équivalente à la consommation de 270 000 habitants.
Hydroélectricité : la nouvelle centrale de La Coche poursuit son équipement

Savoie Publié le ,

Le projet dénommé « La Coche Pelton », mené dans le cadre d'un ambitieux programme de développement de l'hydroélectricité (première des énergies renouvelables au monde), est l'un des plus importants qu'EDF mène actuellement sur l'Hexagone. Il vise à construire, sur le site hydroélectrique existant de La Coche, en Tarentaise, une nouvelle centrale extérieure qui augmentera de 20 % la puissance totale de l'aménagement. Actuellement, c'est l'alternateur du groupe de production qui est en cours de réalisation. Il se compose de deux éléments principaux : un stator (partie fixe), dans lequel vient s'intégrer un rotor (partie tournante). L'ensemble permettra, à terme, de transformer l'énergie produite par la rotation de la roue en électricité. Le stator, imposante pièce de 7,5 m de diamètre pour un poids de 330 tonnes, a été assemblé sur la plage de montage, au cœur même de l'usine. Il a fallu empiler pas moins de 90 000 tôles pour constituer son circuit magnétique, avant d'effectuer son positionnement dans son logement définitif, une enceinte blindée en béton d'une épaisseur de 80 cm. En parallèle, le rotor est arrivé sur le chantier en pièces détachées et a été assemblé au cœur de l'usine. Il mesure pour sa part 4,60 m de diamètre et pèse 293 tonnes. Il sera mis en place d'ici la fin de l'année, la roue Pelton devant être pour sa part installée début 2019. À terme, développant 240 MW, le nouveau groupe de production sera le plus puissant de type Pelton en France, produisant l'équivalent de la consommation de 270 000 habitants.

Un réaménagement total du site

Le projet a nécessité un réaménagement complet du site extérieur. Un bâtiment administratif a été construit et accueille les équipes d'exploitation depuis 2015. La nouvelle centrale, dont le gros œuvre est désormais terminé, a reçu son habillage extérieur et accueille maintenant ses différents équipements de production. En parallèle, une galerie souterraine de 250 m de long a été creusée jusqu'à rejoindre le puits blindé qui alimente la centrale existante. Une pièce de raccordement de 8 m de long a été mise en place pour créer une bifurcation : l'eau en provenance de la cuvette de la Coche est ainsi partagée entre la centrale souterraine et la nouvelle centrale extérieure. Une conduite en acier de 2,36 m de diamètre achemine l'eau jusqu'à la nouvelle centrale. Là, un robinet « sphérique » permettra de couper ou d'ouvrir l'alimentation en eau du groupe de production.

Le site conservera son rôle de stockage de l'énergie grâce au fonctionnement en pompage de la centrale souterraine existante, capable de remonter l'eau du barrage d'Aigueblanche vers la retenue de La Coche. Ce fonctionnement permettra de reconstituer un stock d'énergie disponible à tout moment, afin de pouvoir répondre à un pic de consommation. Ce chantier d'envergure constitue aussi une belle opportunité pour dynamiser l'économie et l'emploi dans la vallée. Sur 150 M€ d'investissements entre 2012 et 2020, pas moins de 27 M€ sont réalisés auprès de 107 entreprises savoyardes, tandis qu'au plus fort des travaux, jusqu'à 220 personnes sont intervenues simultanément sur le site. La présence de ces salariés a permis de générer à ce jour plus de 2,3 M€ de retombées locales.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?