AccueilRhôneIlot Kennedy : un chantier à 60 M€ pour la Ville de Lyon

Ilot Kennedy : un chantier à 60 M€ pour la Ville de Lyon

Cette opération comprend un groupe scolaire, un complexe sportif avec piscine et les Ateliers de la danse. Les travaux s’étaleront du printemps 2023 à fin 2026.
Ilot Kennedy : un chantier à 60 M€ pour la Ville de Lyon

Rhône Publié le ,

A quelques encablures de la mairie du 8e arrondissement de Lyon, un projet de grande envergure se prépare. Entre les rues Varichon, Paul-Santy, Sarrazin et La Concorde, dans le quartier Bachut-Transvaal, l’îlot Kennedy doit être totalement transformé au cours des quatre prochaines années.

L'îlot Kennedy, symbole de "la ville émancipatrice"

Cette parcelle de 21 000 m2, aujourd’hui occupée par un groupe scolaire, un gymnase et une résidence seniors, va être recomposée pour laisser place à un projet mixant éducation, sport et culture. "Ce projet est le symbole de la ville émancipatrice que nous souhaitons bâtir", affirme Grégory Doucet, maire de Lyon. Le projet s’articule autour de trois ensembles immobiliers et d’espaces publics pour un montant de 60 M€. "L’îlot Kennedy est le plus gros projet d’investissement de la PPI", souligne le maire.

Label E4C2 pour la nouvelle école

Pour remplacer l’actuel groupe scolaire, ouvert en 1961 et installé dans le dernier bâtiment à ossature métallique Pailleron de Lyon, le futur établissement comptera 18 classes de maternelle et d’élémentaire pour 518 élèves. Le nouveau bâtiment de 3 000 m2 se veut exemplaire sur le plan environnemental et vise le label E4C2. Des matériaux biosourcés, des efforts sur l’isolation, des panneaux photovoltaïques en toiture… sont notamment prévus.

Square Varichon (@S.R.)

Les deux cours d’école de 2 500 m2 seront végétalisées à hauteur de 50 % pour favoriser l’infiltration des eaux fluviales et créer des îlots de fraîcheur. Pour concrétiser ce nouveau groupe scolaire, opérationnel à la rentrée 2025 et dont l’investissement s’élève à 20 M€, le bâtiment existant sera déconstruit entre mai et novembre 2023. Les élèves seront accueillis dès le printemps 2023 dans une école provisoire constituée de bâtiments modulaires mis en œuvre par Cougnaud construction.

Une piscine pour pallier le déficit d’équipement nautique du quartier

L’îlot Kennedy abritera également les Ateliers de la danse sur environ 3 100 m2. Composés d’une salle de création de 450 places et de deux studios d’une capacité de 100 et 40 personnes, ils complètent les activités de la Maison de la danse en étant un pôle de création et de production. Livré fin 2025, ce projet à 18,2 M€ est financé par l’Etat à hauteur de 6,3 M€.

Entre le groupe scolaire et les Ateliers de la danse, un complexe sportif avec une piscine comme équipement principal verra le jour d’ici la rentrée 2026. "La nouvelle piscine, destinée aux scolaires, publics associatifs et grand public, proposera deux bassins d’apprentissage. Cette construction vient pallier le déficit d’équipement nautique du quartier", partage Julie Nublat-Faure, adjointe déléguée au sport, à la jeunesse, à la vie associative et à l’éducation populaire. Un gymnase omnisport, un plateau extérieur de 2 160 m2 avec terrains de sport et aire de vélo, un mur d’escalade font aussi partie de ce projet à 22 M€.

Les bâtiments des Ateliers de la danse et du complexe sportif seront sobres en énergie et en carbone avec un label E3C2. Fin 2026, la requalification et la végétalisation des espaces publics, notamment le square Varichon, achèveront l’opération.

Choix des projets fin 2022

Les services de la Ville de Lyon sont accompagnés par des acteurs spécialisés pour la programmation de ce projet complexe : SERL et Terre Eco pour le groupe scolaire, Samop et Elcimaf pour le complexe sportif, et Ida Concept et Terre Eco pour les Ateliers de la danse. Interland et Tribu assurent la coordination.

Sur 250 équipes qui ont candidaté aux concours de maîtrise d’œuvre, neuf groupements ont été pré-sélectionnés. "Nous avons retenu trois groupements pour chacun des trois projets afin d’avoir des équipes spécialisées en fonction de la typologie des bâtiments. Le choix des projets et la sélection de la maîtrise d’œuvre seront annoncés en fin d’année", précise Sylvain Godinot, adjoint délégué à la transition écologique et au patrimoine, qui souligne que, outre les défis techniques, l’autre défi à relever concerne l’articulation simultanée des travaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?