Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Imerys Toiture change d'actionnaire et devient Edilians

le - - Rhône

Imerys Toiture change d'actionnaire et devient Edilians
DR

Imerys, leader mondial des spécialités minérales pour l'industrie, a cédé sa division Toiture à la société de capital investissement Lone Star Funds pour un montant d'1 Md€. Cette opération ouvre de nouvelles perspectives pour l'entreprise, dont le siège est basé à Dardilly.

« Le métier d'Imerys Toiture, éloigné du cœur d'activité du groupe Imerys, nous empêchait de déployer pleinement notre stratégie et de saisir les opportunités. Notre rachat par Lone Star Funds nous apporte une grande capacité de manœuvre et va nous permettre de mener un vrai projet d'entreprise », se réjouit Pierre Jonnard, président d'Edilians, le nouveau nom d'Imerys Toiture. Aujourd'hui, Edilians, qui a enregistré l'an dernier 300 M€ de chiffre d'affaires, emploie environ 1 000 personnes et compte 14 usines en France. La région accueille le siège social de l'entreprise, situé à Dardilly, mais aussi des sites de fabrication à Quincieux, Sainte-Foy-l'Argentière et La Talaudière.

La stratégie de développement d'Edilians, spécialisée dans les tuiles et les accessoires en terre cuite, repose sur deux axes principaux. « Nous voulons nous développer plus largement sur tous les composants du toit, à savoir l'isolation, l'étanchéité, la zinguerie, les produits solaires. Notre gamme d'adjacents va s'étoffer et nous allons proposer à nos clients des solutions globales plus que des produits », explique Pierre Jonnard. Autre relais de croissance : les marchés étrangers. « Aujourd'hui, nous sommes très centrés sur le marché français, qui représente 90 % de notre chiffre d'affaires. Notre objectif est de nous européaniser », affirme le président, qui précise que cette ambition devrait se concrétiser grâce à des acquisitions. En se tournant vers d'autres pays, l'entreprise espère aussi mieux se prémunir et absorber les effets de choc des changements incessants de règles du jeu et de réglementations propres à la France.

Edilians souhaite ainsi « devenir un leader des solutions de toiture et façade en Europe ». Une ambition qui se traduira par une forte augmentation du chiffre d'affaires. L'entreprise prévoit de tripler son activité à horizon 3-5 ans pour frôler le milliard d'euros de recettes. Son modèle de distribution reste inchangé. « Nous ne proposons pas de vente directe. Nous nous appuyons principalement sur le réseau de distribution professionnel et nous sommes également un peu présents dans les grandes surfaces de bricolage. Nos gammes de produits sont complexes, voire dangereuses à installer. Il est nécessaire de faire appel à des couvreurs », justifie Pierre Jonnard.

C'est aussi en étant très à l'écoute des professionnels et de leurs attentes qu'Edilians met au point ses innovations. En septembre, l'entreprise a par exemple mis sur le marché le crochet Harpon Tectys. Cette solution aide les artisans à réaliser facilement, de manière sûre et durable, la fixation des tuiles à emboîtement.

Nouveau nom, nouvelle identité

Sortie du giron du groupe Imerys, l'entreprise devait changer de nom. Imerys Toiture est ainsi devenue Edilians, un nom qui véhicule ses ambitions et ses valeurs. « Edi fait référence à l'édification et souligne notre activité, tandis que Lians évoque l'alliance car la relation humaine, avec nos collaborateurs et nos clients, est essentielle », décrypte Pierre Jonnard. Le logo de l'entreprise prend la forme d'un coquillage, symbole de la protection et de l'enveloppe de l'habitat. Le mouvement de spirale traduit l'évolution perpétuelle pour répondre aux besoins du marché.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer