Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Routes / Un trafic fluidifié entre Bourg-saint-Maurice et les Arcs

le - - Savoie

Routes / Un trafic fluidifié entre Bourg-saint-Maurice et les Arcs

Le nouvel ouvrage, qui remplace l'ancien devenu trop étroit pour desservir, depuis la ville de Bourg- Saint-Maurice, les stations des Arcs, est en service avant l'ouverture de la saison d'hiver.

Après presque un an et demi de travaux, le nouveau pont de Montrigon, franchissant l'Isère à Bourg-Saint-Maurice et mis en service à la mi-novembre, a été inauguré officiellement vendredi. Il se trouve sur un itinéraire routier très fréquenté (RD 84C, pas moins de 1 500 véhicules par jour), qui dessert la station des Arcs. C'est pourquoi l'ancien pont, trop étroit pour accueillir côte à côte deux véhicules, a été remplacé par un ouvrage à double sens de circulation, situé à 80 mètres en amont.

Ce dernier fait partie d'un projet plus global visant à fluidifier et sécuriser le trafic. Ainsi, le nouveau pont, désormais accessible aux poids lourds et aux cars, est accompagné d'un giratoire à cinq branches, ainsi qu'une piste cyclable aménagée en rive droite de l'Isère-l'ensemble étant raccordé à la sortie du funiculaire voisin et complété par un cheminement piéton.

Une démarche environnementale vient compléter le projet avec 1 250 m2 de zones humides restituées, auxquelles il faudra ajouter 450 m2 après à la déconstruction de l'ancien pont, prévue à l'été 2020. Le Département se trouve en effet dans l'obligation de le supprimer pour éviter qu'il ne fasse obstruction aux écoulements naturels de la rivière. En outre, en lien avec les associations locales du patrimoine, un belvédère sera créé à proximité avec les plus belles pierres récupérées sur le site.

Le montant global de l'opération se chiffre à 4,5 M€, financés par le Département (4 M€) avec des participations de la commune de Bourg-Saint-Maurice pour le giratoire, et de la Communauté de communes de Haute-Tarentaise pour la construction de la voie verte. De leurs côtés, les concessionnaires de réseaux souterrains (eau, électricité, télécommunications, etc.) se sont mobilisés pour 126 000 €.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer