Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Infrastructures / Saint-Gervais, petite ville, grands projets au pied du Mont-Blanc

le - - Savoie

Infrastructures  /  Saint-Gervais, petite ville, grands projets au pied du Mont-Blanc
DR - A Saint-Gervais, l'arrivée de l'ascenseur valléen à 810 m.alt., connectée au départ de la liaison Saint-Gervais/Le Bettex (départ des pistes, 1450 m.alt.)

A l'occasion de la saison d'été du tourisme en montagne, le maire de Saint-Gervais-les-Bains, Jean-Marc Peillex, fait le point avec notre journal sur plusieurs projets d'ampleur comme l'ascenseur valléen, qui vont donner un coup d'accélérateur au développement de la commune. Ce sont environ 150 millions d'euros sur plusieurs années (2020-28) qui seront investis dans la commune haut-savoyarde de 580 à 2400 mètres d'altitude, avec des financements multiples : Département, Région, Etat, Europe, et même Suisses…

La ville de Saint-Gervais-les-Bains a un projet d'ascenseur valléen, pouvez-vous nous en dire plus ?

C'est un projet de transport urbain qui va être connecté avec un transport touristique. On aura deux gares cote à cote au Fayet, partie basse de Saint-Gervais, les usagers descendront du train SNCF (desserte TGV-TER) ou de leur voiture pour emprunter un appareil, l'ascenseur valléen, d'un coût de 14 millions d'euros, jusqu'à un autre pour accéder aux pistes, Saint-Gervais-Le Bettex, dont la rénovation nécessitera une enveloppe de 20M€. Le coût d'une rénovation est plus élevé que la création de l'ascenseur valléen par télécabine, parce que la ligne concernée est beaucoup plus longue.

Entre le Fayet et Saint-Gervais, ce sera environ 4 minutes de transport, pour 1600 mètres, on passe de 580 mètres à 810 mètres d'altitude (20 mn de trajet par la route). La deuxième machinerie mènera de 810 mètres à 1400 mètres d'altitude. L'ascenseur valléen fonctionnera 360 jours par an, mais connaîtra un débit bien inférieur, environ 1200 personnes à l'heure à la remontées mécaniques d'accès aux pistes, environ 2300/2500 personnes par heure .

Nous avançons cette rénovation de la partie Saint-Gervais-Le Bettex dans deux ans, en 2023. Ce qui était prévu à la charge du délégataire pourra être réalisé plus tôt grâce au plan Etat-Région (à 60%), qui sera acté à l'automne 2021 . Les financements seront apportés par tiers par la Région, le Département 74, l'Etat et l'Europe.

Quel a été le déclic pour lancer ces projets ?

Le projet « Funiflaine » officiellement lancé (Ndlr : ascenseur valléen sur la station de Flaine) va être un aspirateur à clients journaliers et excursionnistes. Nous avons à Saint-Gervais un ratio de 70 % de clients en séjour, et 30% de journaliers. Pour beaucoup de stations, c'est le contraire, et le Funiflaine risque de déséquilibrer cette fréquentation. Aussi nous avons décidé de nous lancer dans un projet d'ascenseur valléen, qui servira à l'ensemble de la population (Ndlr : porté en DSP par la STBMA, Société des Téléportés Bettex Mont D'arbois, groupe Mollard). Les lycéens pourront aussi rejoindre leur lycée sans prendre le bus, les habitants aller du bourg du Fayet à Saint-Gervais et réciproquement sans prendre leur voiture, et bien sûr, les touristes rejoindre les pistes de ski depuis leur arrivée en gare multimodale du Fayet…

Depuis le Fayet, tous les accès sont présents : le TGV, le Léman Express, le TER, une gare routière, une véloroute…Un pôle d'échange intermodal est programmé. La gare sera repensée. Des fonds suisses transfontalier à hauteur de 3millions seront inscrits au financement, en complément de notre plan Etat-Région. Le projet gare va mobiliser 38,6 millions d'euros, avec toutes une série de services comme parking, coworking, salle d'escalade, etc. L'ascenseur valléen permettra de créer plus de lien entre Le Fayet et Saint-Gervais, et de limiter les liaisons par la route. Il doit être opérationnel en 2023, la suite vers le haut dès 2024 .

Vous avez aussi un projet d'ascenseur hydraulique depuis le site des thermes de Saint-Gervais ?

Oui cet ascenseur hydraulique portera sur 250 mètres de dénivelé, il reliera les Thermes au bourg de Saint Gervais grâce à la force motrice des eaux usées. Il sera également aidé financièrement par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce sera une sorte de première technique qui pourra servir ailleurs.

Concernant l'accès au Mont-Blanc, vous avez aussi le projet de prolonger le tramway du Mont-Blanc, le TMB ?

Oui, c'est pour 2026, le prolongement des rails jusqu'au refuge du Nid d'Aigle, 200 mètres plus loin que le terminus actuel, qui avait été interrompu par la Première Guerre mondiale. Le projet a été prévalidé par le ministère de tutelle, il comporte aussi le remplacement des quatre trains actuels par de plus modernes, et le renouvellement des catenaires, le total avoisine les 70M€, dont 30 millions dans le matériel roulant, fabriqué en Suisse, et 40 millions dans les infrastructures. Le délégataire étant la Compagnie du Mont-Blanc, filiale de la compagnie des Alpes.

De plus vous rénoverez la remontée mécanique de Saint-Nicolas de Véroce ?

Oui, dans la foulée nous rénovons la vieille remontée mécanique de Saint-Nicolas-de-Véroce qui devient « télépulsée », un appareil moderne, le coût des travaux avoisine 6 millions.

Si je résume, l'ascenseur valléen en 2023, télécabine en 2024 pour aller au Bettex, 2025, liaison télépulsée à Saint-Nicolas, et prolongement du tramway du Mont-Blanc en 2026.

Jean-Marc Peillex (©ES)

Le projet de départ de l'ascenseur valléen à Saint-Gervais / Le Fayet (580 m.alt.) près de la connexion SNCF, Léman Express, TGV, gare routière, véloroute…

A Saint-Gervais, l'arrivée de l'ascenseur valléen à 810 m.alt., connectée au départ de la liaison Saint-Gervais/Le Bettex (départ des pistes, 1450 m.alt.)

Arrivée du tramway du Mont-Blanc, les voies doivent être prolongées et la gare du Nid d'Aigle doit être réaménagée (©ES)




Eric SEVEYRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer