AccueilActualitésIngérop veut séduire de nouveaux talents en Auvergne-Rhône-Alpes

Ingérop veut séduire de nouveaux talents en Auvergne-Rhône-Alpes

Confronté depuis plusieurs années à une augmentation régulière du nombre de projets, le groupe d’ingénierie et de conseil se mobilise sur tous les territoires pour attirer de nouveaux talents.
Ingérop veut séduire de nouveaux talents en Auvergne-Rhône-Alpes
Ingérop

Actualités Publié le ,

Très bien implanté en Auvergne-Rhône-Alpes, où il emploie 420 personnes, auxquelles s’ajoute une vingtaine de collaborateurs pour ses trois filiales (BEEM, Arcora et Geos), le groupe Ingérop n’échappe pas à la règle qui frappe toutes les sociétés évoluant dans le même secteur d’activité que lui : la pénurie de talents.

"Nous avons 60 postes ouverts", indique Virginie Aubignat, responsable RH Ingérop Alpes Centre-Est. Une situation qui n’a rien d’unique, puisque le groupe recherche environ 200 nouveaux collaborateurs dans l’ensemble de l’Hexagone. Des ingénieurs principalement, mais aussi des conducteurs de travaux et des dessinateurs projeteurs.

Ingérop peine à trouver "tous les candidats dont nous aurions besoin"

"Les raisons de cette course aux nouveaux talents sont multiples", précise Sophie Rapatel, directrice de la communication. La forte dynamique qui traverse les grands projets dans le bâtiment et les infrastructures, en premier lieu, mais aussi la pénurie de jeunes diplômés et la très forte concurrence que se font les entreprises pour séduire les candidats.

À Clermont-Ferrand, qui abrite sa plus grosse implantation en Auvergne-Rhône-Alpes, avec 250 collaborateurs et une très importante expertise dans les domaines de l’énergie et de l’industrie, Ingérop souffre incontestablement du manque d’attractivité du territoire. "Même si la crise sanitaire a joué en faveur des métropoles de province comme la nôtre, cela reste un frein pour faire venir des jeunes ingénieurs", analyse Virginie Aubignat.

Cet argument pèse moins en revanche à Lyon, où est installé le siège régional d’Ingérop, ainsi qu’une équipe spécialisée dans les problématiques de mobilités. Idem à Vienne et Grenoble, qui hébergent des spécialistes des infrastructures de mobilité et des transports. "Et nous peinons quand même à trouver tous les candidats dont nous aurions besoin", poursuit-elle.

Un programme pour soutenir l’intrapreneuriat

En dépit de ces difficultés, Ingérop parvient à recruter une soixantaine de personnes chaque année en Auvergne-Rhône-Alpes. Aussi bien des jeunes diplômés que des seniors. "Les premiers sont naturellement les plus nombreux, d’autant que nous accueillons beaucoup de stagiaires, mais les seconds nous amènent de l’expérience et parfois des compétences très particulières", indique Virginie Aubignat.

La diversité et la qualité des projets dont ils auront à s’occuper, mais aussi l’expertise métiers sont les principaux atouts qu’Ingérop s’attache à mettre en lumière pour attirer de nouveaux collaborateurs. Le bien-être dans l’entreprise constitue un autre atout estime Sophie Rapatel. "Peut-être parce que le groupe, qui réalise 246 M€ de chiffre d’affaires et emploie 2 300 personnes, dont 1 650 en France, est géré par des actionnaires qui sont tous des acteurs de l’entreprise au quotidien", avance-t-elle.

Enfin, Ingérop s’appuie également sur le programme d’intraprenariat, qui a été lancé il y a deux ans. Il permet aux salariés qui sont porteurs d’un projet de le développer tout en restant dans l’entreprise. Après un pitch devant un comité de sélection, les projets les plus à mêmes d’intéresser Ingérop et présentant les meilleures chances d’aboutir sont retenus. La marque de fabrique d’une entreprise qui veut continuer de grandir en associant ses collaborateurs à son projet.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 septembre 2022

Journal du22 septembre 2022

Journal du 15 septembre 2022

Journal du15 septembre 2022

Journal du 08 septembre 2022

Journal du08 septembre 2022

Journal du 01 septembre 2022

Journal du01 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?