Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

La "Solar Academy" de l'Ines retenue dans le Programme d'investissement d'avenir de l'Etat

le - - Savoie

La "Solar Academy" de l'Ines retenue dans le Programme d'investissement d'avenir de l'Etat
© Bruno Fournier - Le siège de l'INES (Institut national de l'énergie solaire) au Bourget-du-Lac, voisinant avec le campus scientifique

Avec sa « Solar Academy », elle va faire rayonner la recherche, en particulier sur le plan de l'environnement bâti. Pour une nouvelle approche de la transition énergétique, associant droit de l'urbanisme et modèle économique.

L'école universitaire de recherche (EUR) « Solar Academy » de l'Université Savoie-Mont Blanc (USMB) figure parmi les 24 projets retenus par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, dans le cadre de la deuxième vague du Programme d'investissement d'avenir (PIA3).

« Notre projet vise à favoriser le déploiement de l'énergie solaire, en particulier en environnement bâti », explique Christophe Ménézo, vice-président de l'université en charge du patrimoine et de la transition énergétique.

Il s'agit là de l'un des critères de sa sélection, tout comme le fait qu'il s'inscrit « dans la suite d'une longue tradition de collaborations avec les acteurs du territoire et le tissu industriel ». Pour la professeure Monika Woloszyn, directrice du Laboratoire optimisation de la conception et ingénierie de l'environnement (Locie) à l'Institut national de l'énergie solaire (Ines), ajoute que « cette proposition à une visibilité nationale et complète bien le réseau académique français travaillant dans le domaine de l'énergie solaire, regroupé au sein des fédérations de recherche FédEsol et FedPV ».

La nouvelle EUR (dotée de 5 M€ sur les 109 du PIA3) positionne l'USMB et ses partenaires au sein de l'Ines (CEA, CNRS et CSTB) comme université de référence sur l'énergie solaire.

Ce dispositif de formation, qui bénéficie d'un appui financier pendant dix ans, est pensé comme « une formation par la recherche et pour la recherche ».

Son Master (suivi du Doctorat) aura deux parcours : l'un davantage orienté ingénierie (exploitation de la ressource, intégration du bâtiment à la ville, numérique et sciences des données) et l'autre plus business (alliant droit, économie et sociologie).

En lien étroit avec l'Ines… Des cours communs permettront de former les étudiants et doctorants suivant le parcours « Ingénierie » aux problématiques des modèles économiques et des politiques d'incitation à la diffusion de l'énergie solaire, tout en les sensibilisant aux freins techniques et technologiques.

Dans cette optique, l'université s'appuiera sur les compétences de sept laboratoires et les ressources des cinq structures de formation développées depuis la création de l'Ines en 2004, à Savoie-Technolac, qui rassemble aujourd'hui 450 chercheurs.

La Solar Academy s'appuie également sur un solide réseau de partenaires et d'ambassadeurs nationaux et internationaux, sa vocation étant d'être une « Graduate school » reconnue, attractive et performante, incluant aussi bien des industriels que des centres de recherche et des universités de prestige dans le domaine de l'énergie solaire.

Une première convention de partenariat a été signée avec l'University of New South Wales (UNSW) de Sydney, une autre est en préparation avec City-U, à Hong-Kong.

Sur le volet recherche, un soutien supplémentaire sera apporté par la chaire d'innovations transfrontalières sur l'efficacité énergétique (CITEE), co-fondée en mars 2019 par l'université de Genève et celle de Savoie Mont-Blanc, qui compte beaucoup sur sa Solar Academy pour offrir une nouvelle approche de la transition énergétique.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer