AccueilSavoieIsolation : l'entreprise savoyarde Avenir et bâti mise sur le chanvre et le bois

Isolation : l'entreprise savoyarde Avenir et bâti mise sur le chanvre et le bois

L’entreprise artisanale Avenir et bâti que gère Nicolas Barbier, en Savoie, emploie six salariés et propose des isolations extérieur/intérieur à base de matériaux naturels laine de bois et béton de chanvre.
L’isolation extérieure est la plus couramment pratiquée, beaucoup plus facile en site occupé.
DR - L’isolation extérieure est la plus couramment pratiquée, beaucoup plus facile en site occupé.

Savoie Publié le ,

Vous utilisez plutôt la laine de bois pour l'extérieur ? Et le chanvre pour l'intérieur. Pourquoi ?

Selon les règles professionnelles, on peut utiliser le béton de chanvre à l'extérieur mais cela entraîne des travaux préliminaires supplémentaires, qui alourdissent le coût de la rénovation énergétique globale. Il est plus intéressant d'utiliser la laine de bois par insufflation en extérieur, notamment pour pouvoir déclencher les aides financières.

"L’isolation extérieure n’empiète pas sur la surface habitable"

Pour l’extérieur, la fibre de bois est insufflée dans l’ossature ?

Oui, on réalise une ossature bois de 130 mm d’épaisseur sur les murs extérieurs, sur laquelle on agrafe un panneau de bois de 40 mm, qui sera support d’enduit, et on insuffle dans les caissons 130 mm de laine de bois en vrac. Isoler par l’extérieur permet le traitement d’un grand nombre de ponts thermiques (endroits où l’isolation est rompue, les jonctions des murs, les angles du bâti…) et de renforcer l’inertie du bâti ce qui est très apprécié en période de canicule. L’isolation extérieure n’empiète pas sur la surface habitable et les travaux peuvent s’effectuer pendant que le logement est occupé.

Qu'en est-il de la filière chanvre qui a eu du mal à démarrer il y a quelques années ?

C'est une filière assez dynamique aujourd'hui, relativement bien structurée et en plein développement. Notre positionnement s’est fait très rapidement sur la projection mécanique de béton de chanvre. C'est ce qui nous a différenciés d’autres artisans qui faisaient de la mise en oeuvre manuelle. Nous utilisons du chanvre issu de culture et de transformation françaises en Champagne-Ardenne. On parle de béton de chanvre, car la « chènevotte » doit être mélangé à de la chaux.

Nicolas Barbier prône la rénovation globale pour une meilleure performance énergétique

"Des chantiers qui s’inscrivent dans une rénovation énergétique globale des logements"

Vous conseillez davantage l’isolation par l’extérieur que l’intérieur, pourquoi ?

Ce sont deux approches complètement différentes. Quand on est en site occupé, c’est beaucoup plus facile et efficace d’intervenir par l’extérieur. Dans l'ancien, on est souvent déjà en présence de murs à forte inertie. On se dirigera alors vers l’isolation intérieure en béton de chanvre, surtout dans le cadre d’une rénovation globale, dans le cas où l’électricité et la plomberie sont reprises. Dans les deux cas, intérieur et extérieur, nos solutions sont dites « perspirantes », elles permettent de gérer l’humidité.

Dans votre activité, quelle est la part de chantiers intérieurs par rapport à l’extérieur ?

Nous réalisons une majorité de chantiers en extérieur. On intervient sur l’ancien et sur les pavillons plus récents de type « années 70 ».

"Parvenir au meilleur résultat de performance énergétique"

Est-ce qu’on peut évaluer le gain énergétique réalisé sur des pavillons mal isolés ?

C’est une réponse globale qu’il faut apporter. Nous sommes adhérents de la structure Dorémi (NDLR : lire par ailleurs), qui permet de mettre en réseaux et groupements d’artisans les professionnels de tous corps de métiers, pour parvenir au meilleur résultat de performance énergétique. On va viser alors des objectifs de type « B » (NDLR : échelle de A à G) avec des isolations de combles, des menuiseries, du chauffage etc.

Est-ce qu’il vous arrive d’intervenir à la fois sur l’intérieur et l’extérieur ?

Oui, sur des projets de rénovation complète avec de la finition intérieure à base de produits naturels à forte inertie et isolant, comme avec une chaux blanche et de chènevotte en enduit ou un badigeon d’argile, tout aussi efficaces et esthétiques.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?