AccueilRhôneKuehne + Nagel se reconstruit à Villefranche-sur-Saône

Kuehne + Nagel se reconstruit à Villefranche-sur-Saône

En proie aux flammes l'an dernier, le site caladois du groupe allemand de transport et logistique est en cours de reconstruction. Il sera de nouveau opérationnel d'ici fin 2020 et ce, malgré la crise.
Kuehne + Nagel se reconstruit à Villefranche-sur-Saône
© Kuehne + Nagel

Rhône Publié le ,

Suite à l'impressionnant incendie survenu en juillet 2019 à Villefranche-sur-Saône, qui avait détruit une partie de l'un des sites historiques de Kuehne + Nagel, les dirigeants du groupe ne se sont pas fait attendre pour exprimer leur souhait de reconstruire au plus vite, et au même endroit, les infrastructures de messagerie et de bureaux détruites par le feu. « Il était important pour nous de retrouver notre niveau d'activité sur le site, afin de continuer notre développement dans la région Auvergne-Rhône-Alpes où nous sommes fortement implantés », se justifie Xavier Léger, directeur général de l'activité Route de Kuehne + Nagel France, dont le siège est également basé en Calade.

Depuis quelques semaines, c'est officiel : le phoenix est en train de renaître de ses cendres. Pour mener à bien le chantier, l'entreprise de transport et logistique a jeté son dévolu sur OpenBox qui, avec ses solutions techniques mises en œuvre pour satisfaire au label E+C- et BREEAM Good, a particulièrement séduit les donneurs d'ordre.

Un ensemble logistique de 7 700 m²

Le nouveau bâtiment sera composé d'une partie de 6 800 m² dédiée à la messagerie, dotée de 78 portes de quai permettant de traiter le même volume que le précédent bâtiment. La réactivité des équipes le soir de l'incendie avait heureusement permis de sauver une majorité du matériel roulant.

A cela s'ajouteront 900 m² de bureaux à même d'accueillir le personnel de l'agence. Les 180 collaborateurs, redéployés après le drame vers d'autres sites régionaux (Limas, Vaulx-en-Velin, Chaponnay, Pont-de-Veyle et Saint-Priest), pourront progressivement réintégrer le site de Villefranche-sur-Saône au cours du 4e trimestre. En effet, bien que le contexte actuel de crise ait logiquement impacté le lancement des travaux, des mesures ont rapidement été mises en œuvre pour permettre la reprise du chantier et envisager une ouverture fin 2020, comme initialement annoncé.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?