AccueilActualitésL'Afipeb, recycleur volontaire de déchets du Bâtiment

L'Afipeb, recycleur volontaire de déchets du Bâtiment

L'Association française de l'isolation en polystyrène expansé dans le Bâtiment s'est engagée à recycler 2 500 tonnes d'isolants en PSE d'ici 2025.
L'Afipeb, recycleur volontaire de déchets du Bâtiment
© Afipeb - Le polystyrène expansé, un isolant efficace et accessible

Actualités Publié le ,

En 2012 déjà, les fabricants d'isolants en polystyrène expansé (PSE) avaient témoigné de leur bonne volonté en signant une charte ciblant la gestion des déchets issus de leurs produits. La filière, représentée par l'Afipeb, vient de franchir une étape supplémentaire en s'engageant volontairement à recycler 2 500 tonnes d'isolants polystyrène expansé en 2025. Elle est soutenue dans ce projet par huit industriels (Corstyrène, Edilteco, Innolation, Isobox Isolation, Isossol, Knauf, Placoplâtre et Siniat), qui représentent à eux seuls plus de 90 % du marché de l'isolation PSE en France.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, l'association va mener un travail de fond qui passera notamment par le développement des filières de recyclage. État des lieux, identification des acteurs, études de faisabilité, groupes de travail dédiés, communication renforcée... « Il s'agira de développer les bonnes pratiques et les moyens nécessaires à la collecte et au recyclage des chutes de découpes d'isolants neufs sur chantier, mais aussi de contribuer au projet européen Life+ PolyStyreneLoop, une unité pilote de prétraitement », précise l'Afipeb. D'abord d'alimenter cette dernière avec des déchets de déconstruction d'isolants contenant une substance héritée, puis – pourquoi pas – envisager l'implantation d'une installation de ce type en France. Un projet qui pourrait se concrétiser à l'horizon 2027, soit deux ans après la deadline fixée pour atteindre l'objectif des 2 500 tonnes recyclées.

En parallèle, l'Afipeb souhaite se rapprocher des producteurs de matières premières, des opérateurs de déchets et du secteur de la démolition. Certains d'entre eux, à l'instar de Federec, Synthos ou encore Eco2PR, ont d'ores et déjà affirmé leur soutien.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?