Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

L'autoroute verte selon APRR

le - - Actualités

L'autoroute verte selon APRR
© APRR

Cinq brebis et un agneau se sont installés aux abords de l'espace de vente APRR à Genay pour entretenir les espaces verts du site.

Depuis quatre ans maintenant, le groupe Autoroutes Paris-Rhin-Rhône pratique l'éco-pâturage, une technique permettant d'entretenir des espaces verts grâce à... des moutons et des chèvres. Cette démarche permet de réduire et de maîtriser la tonte mécanique et la consommation de carburants, tout en assurant un niveau de service et de sécurité au personnel autoroutier et aux clients. « Cela nous permet de limiter les risques d'accidents du travail et d'entretenir des zones difficiles d'accès sans utiliser les moyens mécaniques coûteux. De plus, l'éco-pâturage garantit le respect de ces zones sensibles en proscrivant l'utilisation de produits phytosanitaires », explique Christophe Jacquet, responsable de l'activité viabilité et sécurité au district APRR de Villefranche-sur-Saône. D'abord destinée aux surfaces embroussaillées ou non entretenues, cette opération permet également la réouverture, de manière durable, de zones de friche abandonnées ou délaissées.

Souhaitant désormais déployer cette méthode sur d'autres espaces (notamment les aires de repos ou de services), APRR a lancé un nouveau site d'éco-pâturage mercredi 2 mai aux abords de son espace de vente de Genay. Cinq brebis et un agneau ont ainsi pris leurs quartiers avec pour mission d'entretenir les espaces verts. Le cheptel de la société Cascade Paysage, qui se compose de trois races – grivette, lacaune et fumée du Cantal –, s'est installé sur les 9 000 m2 du site. Les animaux, qui devraient rester huit à douze mois sur la zone d'accueil, seront occasionnellement déplacés sur des terrains de petite taille (bassin, talus...) nécessitant un traitement spécifique, tel que l'éradication de plantes invasives.

Depuis 2014, le groupe APRR a accueilli plusieurs races d'ovins et de caprins sur une dizaine de sites du réseau. Parmi elles, des espèces rares comme des chèvres du Rove, des moutons d'Ouessant ou encore des chèvres du Massif Central.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer