Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

L'électricité au fil de l'eau grâce aux hydroliennes

le - - Rhône

L'électricité au fil de l'eau grâce aux hydroliennes
© Michel Godet - Une des quatre hydroliennes au fil du Rhône impétueux, entre La Feyssine et Caluire-et-Cuire

L'Ademe et Voies navigables de France ont inauguré une ferme hydrolienne fluviale sur le Rhône. Une installation unique au monde...

Quatre hydroliennes sont désormais installées au fil de l'eau, sur des barges amarrées au Rhône entre La Feyssine et Caluire-et-Cuire. Cette ferme hydrolienne fluviale, unique au monde, est née en 2015 d'un partenariat entre l'Ademe et Voies navigables de France. Dès 2016, l'issue des résultats et études détermine que, compte tenu de la vitesse du fleuve à cet endroit, le site de Saint-Clair est le plus approprié pour cette installation innovante et que le groupement HHC en sera le pilote (HydroQuest, Hydrowatt et CMN).

Ce projet s'inscrit dans l'accompagnement au développement des énergies renouvelables, qui produit à présent environ 320 Kw d'électricité propre, régulière et économique, reliée au réseau local via un transformateur, pour une population de 400 à 500 foyers, hors chauffage.

Concrètement, le flux hydraulique fait tourner sous l'eau les pales de ces hydroliennes, entraînant un arbre de rotation relié à une génératrice qui produit du courant électrique. Aucune chute d'eau n'est nécessaire, ni aucun travaux de génie civil pour l'implantation de la ferme qui, par ailleurs, est sans danger pour la faune et la flore. « Sans nuisance sonore, cette installation évite l'émission de 300 tonnes de CO2 annuellement, avec zéro émission de gaz à effet de serre », expliquent les porteurs de ce projet aujourd'hui opérationnel.

Pour David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, « cette ferme hydrolienne novatrice contribue également à la stimulation de l'innovation et au développement de l'attractivité économique, mais aussi à lutter contre la précarité énergétique et à développer des nouveaux modes de production dans la droite ligne de la transition énergétique ». Et ce dernier de conclure : « Nous sommes fiers d'accueillir cette innovation majeure, qui démontre que des solutions existent et qu'elles se trouvent au cœur des territoires ».

Repères

La ferme d'hydroliennes fluviales est en capacité de produire 320 Kw d'électricité au fil de l'eau avec ses quatre installations sur barges. Cette production correspond environ à la consommation de 400 à 500 foyers, hors chauffage. Pour ce projet, le groupement HydroQuest – Hydrowatt a investi 1,7 M€ avec le soutien technique de la Métropole de Lyon et la Ville de Caluire-et-Cuire. Pour sa part, le Feder (Fonds européen), géré par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a versé une subvention de 650 000 €. L'autorisation temporaire du domaine public fluvial sur ce site concédé par VNF est de 18 ans.

À ce jour, VNF permet de produire 37 MW sur son réseau fluvial global, soit la consommation annuelle de 67 000 foyers.




Journal du Bâtiment et des Travaux publics LA RÉDACTION

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer