AccueilRhôneL'OPPBTP Auvergne-Rhône-Alpes poursuit la prévention du risque de chute de hauteur

L'OPPBTP Auvergne-Rhône-Alpes poursuit la prévention du risque de chute de hauteur

L'agence régionale de l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics a renouvelé ses partenariats avec la Carsat Auvergne et la Carsat Rhône-Alpes.
L'OPPBTP Auvergne-Rhône-Alpes poursuit la prévention du risque de chute de hauteur
Emmanuel Gabily

Rhône Publié le ,

Depuis le début de l'année, plus de trente accidents graves ou mortels liés à des chutes de hauteur ont été enregistrés en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette accidentologie montre l'importance de poursuivre le travail de prévention pour permettre aux entreprises de mieux anticiper ce risque. L'agence Auvergne-Rhône-Alpes de l'OPPBTP a donc prolongé ses partenariats avec les Caisses d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) d'Auvergne et de Rhône-Alpes pour la période 2018-2022. « Ces conventions sont la déclinaison régionale d'une convention signée entre l'OPPBTP et la Cnam, qui s'inscrit dans la continuité de la convention 2014-2018 », explique Yannick Gervais, chef de projet opérationnel à l'OPPBTP.

Pour ce nouveau partenariat, un plan d'actions a été validé par les signataires. « La Carsat Rhône-Alpes concentrera son action sur 58 projets de construction sur les années 2021 et 2022 pour promouvoir les cinq domaines prioritaires (lire encadré) auprès de 29 maîtres d'ouvrage et environ 200 entreprises œuvrant sur leurs opérations et ayant des activités à forte sinistralité. L'OPPBTP accompagnera des TPE issues des secteurs de la charpente, couverture, construction métallique, maçonnerie gros-œuvre, ravalement de façades et les entreprises adhérentes à l'Union nationale couverture plomberie de la FFB. Notre objectif est la complémentarité et la coordination », souligne Catherine Devidal, directrice de l'agence Aura de l'OPPBTP. En 2020, les conseillers de l'OPPBTP devraient accompagner une centaine d'entreprises régionales.

Une « culture de la prévention »

La priorité reste de faire prendre conscience des dangers. « Il y a une culture de la prévention à inculquer. La prévention est un levier de performance économique et d'amélioration de la qualité de vie au travail », affirme la directrice. Le panel de services proposés dépend de la taille et des besoins de l'entreprise. « Les premiers pas en prévention permettent d'évaluer les risques avec Mon Doc Unique Prem's. Ensuite, il est possible de développer des plans d'actions en réalisant des diagnostics terrain et en émettant des préconisations sur le chantier et dans l'entreprise. Nous mettons également l'accent sur la formation pour une bonne utilisation des équipements de travail », illustre Catherine Devidal.

Travailler sur l'organisation, acquérir de nouvelles compétences, investir dans des matériels sont les axes principaux pour réduire les risques de chute de hauteur. Les entreprises peuvent recevoir une subvention prévention TPE de la Carsat pour réaliser certains investissements, comme l'achat d'équipements. Le montant de la subvention s'élève à 40 % du montant HT de l'investissement, plafonné à 25 000 €.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?