Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

La buvette Cachat, un chef d'œuvre en pleine restauration à Evian

le - - Savoie

La buvette Cachat, un chef d'œuvre en pleine restauration à Evian
L'intérieur en 2019 (©Jean-Christophe Benoist-CC-Wikimedia)

Bijou d'architecture et d'Art Nouveau du début 20e siècle, l'ancienne buvette Cachat d'Evian, construite en 1905 et classée monument historique en 1986, est en pleine restauration. Elle vient de bénéficier d'une subvention complémentaire de 825 000 euros dans le cadre du Plan de relance.

A Evian, le chantier de restauration de la Buvette Cachat - du nom de Gabriel Cachat, propriétaire du jardin dans lequel coulait la source thermale à la fin du XVIIIe siècle - a été entamé fin 2020 avec la rénovation de la superbe charpente, de la zinguerie et de la couverture. Les travaux doivent durer jusqu'à mi-2022 environ.

C'est l'ensemble de cet édifice classé qui bénéficie d'une restauration jusque dans ses sous-sols, et ses sanitaires, et bien sûr, la remise en eau. Le coût global avoisine les 7 M€ et fait l'objet d'une souscription publique, de la participation de fondations, et de divers financements : Région (2,2 M€), Département (1,2 M€), Direction régionale des affaires culturelles Auvergne Rhône-Alpes (25 % du coût total).

Des entreprises spécialisées dans la restauration du patrimoine


La ville d'Evian, maître d'ouvrage fait appel à des entreprises spécialisées dans la restauration du patrimoine. Dans cette phase, il s'agit du remplacement de certaines pierres, de la reprise de menuiseries extérieures, et de la restitution d'éléments disparus, en décoration, et en toiture, notamment des balustres.

Le projet de la ville consiste à restituer la buvette Cachat au public et à la visite, comme lieu d'exposition, de séminaires... Et de redonner ainsi un cachet supplémentaire à la marque Evian.

© Camster-CC-Wikimedia / La façade principale rue Nationale.

Un lieu chargé d'Histoire

C'est sur l'emplacement de l'église Sainte-Catherine de la Touvière, démolie à la fin du XVIIIe siècle, qu'est construit en 1826 un établissement de bains utilisant l'eau de la source Cachat. Il est modifié à plusieurs reprises pour l'adapter au nombre croissant de curistes et à l'évolution des soins. En 1905, la Société des eaux minérales le remplace par cette buvette, haut-lieu des mondanités de la station.

Conçue par l'architecte Albert Hébrard, c'est un chef d'œuvre de l'Art Nouveau tout en courbes et contre-courbes, dont l'entrée monumentale donne sur la rue Nationale. La charpente du grand hall, ajourée de vitraux à motifs floraux et couverte en tuiles vernissées, est inscrite Monument historique. Elle abrite une gracieuse statue du sculpteur Charles Beylard, "Apothéose de la source Cachat" dont une copie récente se trouve devant la source.




Eric SEVEYRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer