Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

La Capeb de l'Ain et la CNATP 01 alertent les services de l'Etat

le - - Ain

La Capeb de l'Ain et la CNATP 01 alertent les services de l'Etat
DR - La délégation de la CNATP et de la CAPEB de l'Ain a été reçue par la préfète de l'Ain Catherine Salandie de la Robertie

Les deux organisations professionnelles départementales ont été reçues en préfecture. L'occasion d'évoquer les sujets qui inquiètent, dont la pénurie de matériaux et le gasoil non routier (GNR)

"Nous avions demandé il y a quelques temps à être reçus par la préfète de l'Ain, Catherine Salandie de la Robertie, mais à cause de la crise sanitaire le rendez-vous a été plusieurs repoussé. La rencontre a finalement pu avoir lieu." Pour Françoise Despret, présidente départementale et nationale de la CNATP, organisation qui regroupe les professionnels des travaux publics et du paysage, et Eric Donetti, président de la Capeb de l'Ain, il était d'urgent d'aborder avec la représentante de l'Etat, la situation de leurs entreprises.

"A défaut d'avoir obtenu des réponses, nous avons au moins été écoutés, reconnait Eric Donetti. La préfète nous a assuré faire remonter nos remarques et nos inquiétudes."

Gasoil non routier, un dossier bouillant

Accompagnée de son vice-président Loïc Berger, Françoise Despret a tenu à aborder la délicate question du GNR (gasoil non routier). "C'est un dossier bouillant qui nous oppose aux agriculteurs, de plus en plus nombreux à faire notre métier, explique Loïc Berger. Selon nous, il s'agit d'une concurrence déloyale. Nous demandons simplement l'application des textes prévus dans la loi et le respect des promesses qui nous ont été faites. Une liste d'engins qui doivent être taxés comme les nôtres devait être publié, mais les agriculteurs refusent. Il paie leur carburant 0,75 € le litre et nous 1,70 €. Quasiment le double ! Il y a aussi la coloration d'un carburant professionnel pour faciliter les contrôles et la lutte contre les vols."

Selon Françoise Despret, "les pétroliers s'y opposent au prétexte qu'il leur en couterait 90 M€. Alors que pour nous, la facture d'élève à 600 M€ !"

La pénurie de matériaux continue à inquiéter

Du côté de la Capeb, le président Donetti, accompagné de sa secrétaire générale Annie Irzikowski, a soulevé avec la représentante de l'Etat les questions liées aux qualifications RGE (reconnus garants de l'environnement), au dispositif MaPrimeRénov, le GNR et surtout à la pénurie de matériaux.

A ce sujet, le syndicat a alerté les parlementaires et le président de la Région Aura. "C'est l‘économie globale de l'artisanat du bâtiment qui se trouve confrontée à une crise sans précédent", affirme Eric Donetti avant de dénoncer la flambée des prix.

Selon lui, "il est nécessaire que l'Etat organise un dialogue entre les industriels, les fournisseurs de matières premières et les professionnels du BTP afin que cette situation, qui risque de compromettre la reprise, ne puisse perdurer."




Jean-Marc PERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer