Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

La chambre des notaires va de l'avant

le - - Savoie

La chambre des notaires va de l'avant
© Bruno Fournier - Autour de son président Michel Camoz (au premier plan), l'équipe de la chambre interdépartementale et ses intervenants

Poursuivant sa progression sur les deux Savoie, elle renforce la mise en place de la visioconférence dans ses études et lance une campagne de communication sur les savoir-faire de la profession auprès de tous les publics.

Après l'assemblée générale de printemps qui, cette année, a procédé au renouvellement de sa présidence, celle de l'automne s'est tenue à l'espace rencontre d'Annecy-le-Vieux. L'occasion pour la chambre interdépartementale des notaires de Savoie et de Haute-Savoie de fortifier les liens qui les unissent et d'explorer des pistes d'avenir. Avec la présence d'un invité de marque, Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne, chroniqueur pour de nombreux médias et auteur du livre Juste un autre monde.

Autre intervention, celle d'Alain Maisonnier, notaire de la chambre, sur la question du renforcement de l'informatique dans les études, et plus spécialement de l'utilisation de la visioconférence – une des demandes lors du tour de France réalisé il y a huit ans par le conseil supérieur du notariat. Avec le soutien technique de l'Association pour le développement du service notarial, un audit de tous les systèmes disponibles a été réalisé avant d'élire une proposition pour l'ensemble de la profession. La chambre s'en est équipée pour ses propres besoins, mais aussi afin de le mettre à disposition de tous les notaires de la compagnie. Bien plus qu'une simple alternative au téléphone, elle peut se substituer aux rendez-vous physiques avec les clients, confrères et autres professionnels (avocats, experts-comptables, etc.). Grâce au partage de documents numériques, elle permet également le télétravail et le suivi de formations, ou encore l'accompagnement de l'acte électronique dématérialisé à distance, qui commence à être pratiqué entre les études les plus éloignées. Dans les deux départements savoyards, plus de dix offices se sont déjà équipés en visioconférence et autant sont en cours d'équipement. L'expérience démontre que le temps ainsi économisé peut être mis à profit pour réaliser d'autres tâches au sein de l'office, tandis que les clients sont reconnaissants qu'on leur évite, à eux aussi, des déplacements devenus parfois superflus.

Une majorité de femmes

Dans ce domaine comme dans d'autres, la chambre des notaires entend donc aller de l'avant. Avec aussi le souci, comme l'exprime son président Michel Camoz, d'assurer une cohésion, alors même que l'afflux de nouveaux arrivants (plus adoubés par les chambres mais désignés par tirage au sort) est continu. De 240 en 2015, le nombre de notaires membres de la chambre est passé à 342 (deux tiers en Haute-Savoie, un tiers en Savoie). Autre fait notoire, le pourcentage de femmes, de 12,5 % en 2000 et de 29 % en 2010, est aujourd'hui majoritaire (51,5 %). Encore faudra-t-il que cette féminisation de la profession se traduise au niveau des responsabilités au sein de la chambre, son président entendant bien y contribuer.

Parallèlement, la profession, qui a traversé « des moments plus difficiles », comme le reconnait Michel Camoz, a su prouver son utilité. La mobilisation nationale du 11 octobre, sur le thème « Le client au centre », en fût une belle illustration. Nouvelles attentes et nouveaux comportements, écoute active, suivi de dossiers, évaluation, outils numériques… Autant de sujets abordés par des experts, mais aussi des notaires et des collaborateurs dans chaque étude, à l'adresse des visiteurs. « Il s'agit de faire évoluer notre relation avec les clients, qui attendent davantage de nous et qui nous le disent », souligne Michel Camoz. C'est aussi pour changer l'image des notaires, pas toujours en adéquation avec la réalité, que la chambre interdépartementale lance une nouvelle campagne de communication, réalisée par l'agence PBCS Creative avec le concours de l'illustrateur Charlie Adam. Trois affiches seront ainsi diffusées dans la presse et sur les réseaux sociaux, ciblant tous les publics.




Bruno FOURNIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer