AccueilActualitésLa charte H+ Formation ouvre les métiers du BTP à tous les publics

La charte H+ Formation ouvre les métiers du BTP à tous les publics

Lancée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes il y a près de 15 ans, la démarche H+ Formation a déjà séduit plus de 400 organismes de formation.
La charte H+ Formation ouvre les métiers du BTP à tous les publics

Actualités Publié le ,

À Saint-Symphorien-sur-Coise, le CFA dispense quatre formations dédiées aux métiers du bâtiment, avec des CAP d’électricien, de plombier, de peintre et de maçon. Quelque 160 jeunes suivent les cours et se préparent à entrer dans la vie active, dont quasiment la moitié qui souffrent d’un handicap.

"Attention, prévient Cédric Berge, référent handicap de l’établissement depuis l’année dernière, le handicap en question n’est pas physique. Nous intégrons des jeunes qui souffrent de troubles de la dyslexie, de la dyspraxie, de la dyscalculie, de la dysphonie…"

L'accueil des jeunes qui souffrent de handicap demande des adaptations

Pour les centres de formation comme pour les entreprises, l’accueil de ces jeunes nécessite des adaptations. Les premiers doivent adapter le contenu pédagogique des formations en fonction des troubles de chacun. Les secondes sont également invitées à revoir leur mode de fonctionnement pour permettre à ces salariés de bien s’intégrer.

Cela demande un réel effort d’adaptation au niveau de l’encadrement, tout d’abord, mais aussi au niveau des équipes sur le terrain. Comme ces jeunes travaillent en équipe, il faut que tous les collaborateurs de l’entreprise soient conscients de la problématique et jouent le jeu. "En raison de leur handicap, certains de ces jeunes doivent recevoir leurs consignes à l’oral plutôt que par écrit. Pour d’autres, il est essentiel de leur passer les consignes étape par étape", explique Cédric Berge.

Le rôle central du référent handicap

Autant d’aménagements qui ne sont pas naturels pour les centres de formation comme pour les entreprises. Pour relever ce défi, les uns comme les autres peuvent aujourd’hui s’adosser sur des référents handicaps. La présence de l’un d’entre eux est automatique dès qu’un établissement signe la charte H+ Formation.

"Mais certains établissements qui n’ont pas signé la charte ont malgré tout un référent handicap", précise-t-il. Avant de détailler : "Le référent handicap est là pour accompagner les jeunes dans leur formation comme dans leur vie professionnelle, pour leur donner des informations sur les aides et soutiens auxquels ils peuvent avoir accès, mais aussi pour apporter un appui à l’équipe éducative, afin que les discours et les actions soient cohérents. Ils sont également là pour organiser des aménagements dans le passage des examens."

Toutefois, l’apprenant peut aussi choisir de ne pas informer l’entreprise de son handicap. "Ce n’est pas de notre responsabilité", confirme Cédric Berge. Dans ce cas, il ne peut, bien évidemment, pas y avoir d’accompagnement, aussi bien dans le cadre de la formation que dans l’entreprise.

"Alors que s’il décide d’en parler, nous pouvons mettre en œuvre tout un processus", poursuit-il. Avec, en parallèle, des subventions, puisque les jeunes en question sont reconnus comme travailleurs handicapés. "S’ils ont signé un contrat avec une entreprise, cette reconnaissance comme travailleur handicapé amène des financements par l’OPCO. Si la déclaration de Reconnaissance de travailleur handicapé intervient après la signature du contrat, c’est l’AGEFIPH qui finance", ajoute-t-il enfin.

Un label H+

La région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé, l’année dernière, le lancement du label H+, dont l'objet est de valoriser toutes les bonnes initiatives en faveur des personnes handicapées. Il ne s'agit pas, à proprement parler, d'une création ex nihilo, mais de la généralisation du label régional H+, qui était jusqu’alors cantonné au seul domaine de l’accueil en formation des personnes en situation de handicap.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?