Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

La Confluence : territoire d'expérimentations et d'innovations

le - - Rhône

La Confluence : territoire d'expérimentations et d'innovations
Séverine Renard - Le bâtiment de bureaux Orangery utilise la pierre, le bois et la terre crue.

S'adapter au changement climatique, créer des environnements plus verdoyants, simplifier la reconversion des bâtiments… Ces défis sont relevés dans le cadre de la construction de la deuxième phase de la Confluence.

« Nous devons apporter des réponses au réchauffement climatique et proposer des solutions pour mieux vivre la ville. La deuxième phase de la Confluence constitue un laboratoire de la ville durable, où nous testons la désimperméabilisation des sols, la création de davantage d'espaces verts et bleus, l'utilisation de matériaux éco-responsables… », affirme David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon.

Illustration par l'exemple avec le programme Ydéal Confluence d'Ogic, mixant logements, bureaux et commerces. Face à l'esplanade François Mitterrand, cet ensemble de 5 bâtiments de 12 500 m2 développe plusieurs innovations imaginées en concertation avec les agences Clément Vergély Architectes et Diener & Diener Architekten, le paysagiste Michel Desvigne et le bureau d'études HQE Etamine. Dans cette opération, dont la livraison est programmée au 1er trimestre 2020, un immeuble en R+8 a été pensé pour être totalement réversible. « Aujourd'hui, le projet prévoit des commerces en RDC, deux niveaux de bureaux, puis des logements. Si besoin, cette configuration pourra évoluer : les bureaux devenant logements ou inversement », explique Clément Vergély. Cette réversibilité est possible grâce à une hauteur de 3 m sous plafond, un minimum d'éléments porteurs dans les plateaux et une implantation centrale des pièces humides et des gaines.

Ydéal Confluence accueille également un bâtiment de bureaux plutôt original. Cet immeuble de de 1 000 m2 sur trois niveaux avec un toit terrasse est réalisé avec des matériaux biosourcés. La pierre de Hauteville sert de support aux murs de façade en pisé et l'ossature est construite avec des bois d'essence locale. L'entreprise ligérienne Nicolas Meunier a fabriqué les blocs de terre crue pour ériger le bâtiment. « La terre a été excavée d'un chantier de construction d'un bâtiment logistique à Saint-Quentin-Fallavier et cet énorme tas de terre de 610 m3 a été stocké sur place. La fabrication des blocs de pisé, à raison d'un bloc toutes les 2 h, se fait par l'ajout de terre peu à peu compactée. Il n'y a aucun adjuvant et les blocs sont simplement superposés les uns sur les autres », détaille Nicolas Meunier.

Le Champ : terre fertile et béton recyclé

À la pointe sud, l'espace dit Le Champ s'étend sur 6 hectares, où seront plantés un millier d'arbres. Mais le site présente un sol stérile peu propice au développement de la végétation. Pour éviter de puiser dans les terres arables, un procédé de fabrique à terre est expérimenté. Sur le sol existant, un substrat sera créé à partir des limons issus de chantiers de travaux publics de la Métropole qui seront fertilisés, notamment grâce à du compost. 47 000 m3 de matériaux considérés comme déchets seront utilisés.

Pour les espaces publics, un béton de revêtement 100 % à base de granulats de béton recyclé sera mis en œuvre grâce au groupe cimentier Vicat et à l'agence paysagiste-urbaniste Base. Les retours béton et les fonds de toupie sont traités sur un site de stockage dédié pour obtenir des granulats de béton recyclé. Près d'un hectare de cheminements, soit 10 000 m2, doit être créé pour Le Champ. L'usage du béton recyclé économise 1 900 tonnes de graviers et 600 tonnes de sable, mais il valorise aussi des déchets et réduit les trajets en camion pour acheminer ou évacuer les matériaux.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer