AccueilActualitésLa lente progression des femmes dans les métiers du BTP

La lente progression des femmes dans les métiers du BTP

Toujours dominés par les hommes, les métiers du bâtiment et des travaux publics commencent toutefois à faire de la place à leurs collègues femmes. L'implication de la gent féminine grignote petit à petit des rangs dans les statistiques, pour se hisser notamment aux postes clés.
La lente progression des femmes dans les métiers du BTP

Actualités Publié le ,

Selon la FFB, les femmes dans les différents métiers du bâtiment ne représentaient, en 2000, que 8,6 % des effectifs. En 2014 et 2015, ce ratio atteignait 11,7 et 11,9 %. « Il devrait être dans les mêmes proportions en 2016 », avance-t-on dans les couloirs de la fédération nationale. Les progrès sont visibles, mais le chemin est encore long pour atteindre l’équilibre. La disparité dans les métiers est grande, mais tend à favoriser les femmes pour les carrières intermédiaires. Ainsi, toujours selon la Fédération française du bâtiment, seuls 1,5 % des ouvriers sont des femmes. Un pourcentage à mettre en regard de métiers dont la pénibilité, même si elle est atténuée par des méthodes de travail adaptées et la mécanisation de nombreuses tâches, reste peu accessible aux dames. En revanche, en 2015, 46,1 % des employés et des techniciens sont des femmes. Si elles ne représentent que 18 % des cadres, la bonne proportion de femmes à intégrer l’Ecole supérieure des jeunes dirigeants du bâtiment (ESJDB) encourage à penser qu’elles seront plus nombreuses, demain, à occuper des postes clés dans les entreprises du bâtiment et des travaux publics. Car 25 % des étudiants de cet établissement sont des étudiantes. Un chiffre à mettre en parallèle du nombre d’entreprises dans le secteur du bâtiment à céder dans les 10 ans. Près de 30 % devront changer de main : des opportunités supplémentaires pour les femmes désirant embrasser ces carrières.
Les métiers nouveaux, dans le diagnostique et les énergies renouvelables, se positionnent comme des occasions additionnelles pour les femmes de percer dans ce secteur d’activité. Une conjonction de plusieurs facteurs finira par leur laisser une place au sein d’une filière qui, malgré les crises successives, continue de recruter des profils variés pour tous ses métiers.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?