AccueilVU-EnginsLa Métropole de Lyon mise sur Iveco pour l'entretien de son réseau d'assainissement des eaux

La Métropole de Lyon mise sur Iveco pour l'entretien de son réseau d'assainissement des eaux

Deux nouveaux véhicules Iveco, au gaz naturel, viennent de rejoindre la flotte de la direction de l'eau de la Métropole. Ils vont permettre l'entretien des réseaux d'assainissement.
Les deux hydrocureuses sont développées sur châssis Iveco S-WAY et vont permettre l'entretien des réseaux d'assainissement des eaux.
Iveco - Les deux hydrocureuses sont développées sur châssis Iveco S-WAY et vont permettre l'entretien des réseaux d'assainissement des eaux.

VU-Engins Publié le ,

La Métropole de Lyon vient de faire l'acquisition de deux véhicules au gaz naturel. Il s'agit de deux hydrocureuses développées sur châssis Iveco S-WAY qui vont permettre l'entretien des réseaux d'assainissement des eaux.

Une collaboration entre les équipes d'Iveco France et du carrossier Kaiser Moro

"Le gaz naturel est aujourd’hui la seule technologie fiable pour ce type d’utilisation, répondant aux ZFE et nous permettant de sortir de la motorisation diesel, a précisé Bruno Wendling, responsable pole interventions mécanisées, DTEE - Direction de l'Eau - Exploitation réseaux ESX, Métropole de Lyon. Avec nos nouveaux Iveco S-WAY au gaz naturel, nous bénéficions en effet des mêmes performances que le diesel, qu’il s’agisse de l’autonomie, la charge utile, ou encore la puissance, tout en minimisant notre impact sur l’environnement."


Ces deux hydrocureuses ont été mises en exploitation en novembre 2022. Elles sont le fruit de la collaboration entre les équipes d'Iveco France et du carrossier Kaiser Moro. Ces porteurs 6x2 Iveco S-WAY GNC (gaz naturel compressé) ont bénéficié d’un gros travail d’adaptation pour intégrer une prise de mouvement pleine puissance sur le châssis entre le moteur et la boîte de vitesse pour permettre la
compatibilité avec la carrosserie.

Les deux hydrocureuses ont été acquis par le Pôle interventions mécanisées, responsable de l’entretien des 3 200 km du réseau d’assainissement des eaux sur les 59 communes de la Métropole de Lyon, en s’appuyant sur 70 agents de terrain et une flotte de 12 véhicules, pour mener une moyenne de 2 000 chantiers chaque année.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?