AccueilAinLa ministre de la Cohésion des territoires en visite à Bourg

La ministre de la Cohésion des territoires en visite à Bourg

Jacqueline Gourault est venue signer la convention du contrat « Action Cœur de Ville », qui se traduit par une enveloppe de 60 M€ pour redynamiser le centre-ville de la cité burgienne.
La ministre de la Cohésion des territoires en visite à Bourg
Ville de Bourg - Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires, aux côtés du maire de Bourg Jean-François Debat et du préfet de l'Ain Arnaud Cochet

Ain Publié le ,

Dans le cadre d'un déplacement en région lyonnaise, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, a fait étape à Bourg-en-Bresse pour signer, avec le premier magistrat Jean-François Debat et le préfet de l'Ain Arnaud Cochet, la convention du contrat « Action Cœur de Ville », lancé par son ministère pour participer au développement des villes moyennes. La cité burgienne a été retenue grâce aux efforts répétés réalisés de longue date par l'équipe municipale, comme le souligne Jean-François Debat : « Dès 2012, nous avons mis en place le plan Commerce en ville pour promouvoir et renforcer l'offre commerciale de proximité. En 2016, nous avons repris en régie le stationnement pour offrir davantage de plages de gratuité. Nous avons aussi rénové de nombreuses rues, dont l'emblématique avenue Alsace- Lorraine. La suite, c'est la finalisation du projet Carré Amiot, de la Maison de la culture et de la citoyenneté et de la médiathèque Camus... L'acceptation par l'État du dossier déposé par la Ville et la Communauté d'agglomération valide la pertinence de toutes les actions déjà engagées. Grâce aux nouveaux moyens financiers alloués, nous allons lancer les projets que nous ne pouvions pas concrétiser faute de budget ».

Depuis l'année dernière et jusqu'en 2020, plus de 60 M€ d'investissements public et privé seront consacrés à la redynamisation du centre historique et du secteur gare. Pour inciter les habitants à revenir en ville et réduire la vacance, l'offre de logements sera améliorée avec un programme de réhabilitation du parc immobilier ancien, précédé d'un diagnostic.

Côté développement économique, l'offre commerciale sera étoffée grâce à l'implantation de l'enseigne Décathlon (carrefour de l'Europe), tandis que de nouvelles enseignes sont attendues sur le Carré Amiot. Autres pistes étudiées : l'intensification de la lutte contre la vacance commerciale, la promotion des animations...

Côté mobilité, l'amélioration de la desserte du centre-ville est annoncée avec la confirmation de la navette électrique, le renforcement du stationnement avec la réorganisation du parking Verdun-Hôtel de Ville et l'accroissement de la capacité du parking Préfecture. Des bornes de recharge pour véhicules électriques, ainsi que de nouveaux itinéraires et stationnements pour les vélos sont prévus.

Au niveau du cadre de vie et du patrimoine, des actions de valorisation et de restauration seront menées à la co-cathédrale Notre-Dame, sur le site de La Madeleine, sur la Reyssouze… Enfin, l'accès aux équipements et aux services publics sera amélioré grâce à la création du pôle d'animation sociale du Plateau, au renforcement de la propreté urbaine et de la sécurité.

Les financements sont assurés par la Ville de Bourg, la Communauté d'agglomération (CA3B), l'État, l'Agence nationale de l'habitat, la Caisse des dépôts, Action Logement, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de l'Ain.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?