Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

La reprise se concrétise dans l'artisanat

le -

La reprise se concrétise dans l'artisanat
DR - Les représentants de la Capeb avaient fait le déplacement sur le salon Eurobois du 6 au 9 février à Eurexpo.

La Capeb Auvergne-Rhône-Alpes a profité du salon Eurobois, à Eurexpo Lyon, pour présenter les derniers résultats de son étude de conjoncture régionale et faire un zoom sur les entreprises de la filière bois.

L'optimisme est de rigueur pour les patrons de l'artisanat. L'enquête de conjoncture du 4e trimestre 2017 aligne les bons chiffres. Ainsi, 44 % des artisans interrogés notent une progression de leur chiffre d'affaires (contre seulement 36 % au trimestre précédent), et 36 %, soit + 8 points, constatent une amélioration de la trésorerie. « Les marges restent assez faibles, puisque 28 % des artisans déclarent une baisse et 58 % une stabilité », regrette Dominique Guiseppin, président de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes. La situation sur les marges pourrait toutefois s'éclaircir grâce à des carnets de commandes pleins entre trois et six mois.

Un quart des artisans pensent donc à recruter, en CDI pour 54 % d'entre eux. Les métiers les plus recherchés sont les charpentiers, les plombiers-chauffagistes et les couvreurs-zingueurs. Des compétences pas toujours faciles à trouver, ce qui met une nouvelle fois en évidence l'importance de la formation. Dominique Guiseppin rappelle son attachement à « la transmission par l'apprentissage, une voie d'excellence qui place l'entreprise au cœur du système ».

À l'occasion du salon Eurobois, le syndicat a souhaité faire un focus sur la conjoncture des métiers du bois. Ce sont 175 entreprises régionales de charpenterie, menuiserie et agencement-cuisine qui ont répondu à l'enquête. Si le niveau d'activité et le chiffre d'affaires des entreprises des métiers du bois se rapprochent de la tendance générale du bâtiment, leur trésorerie ne connaît pas d'embellie, puisqu'ils sont seulement 29 % à la juger bonne ou très bonne. Dans les métiers du bois, le poids de la concurrence est également supérieur et les entreprises font face à une concurrence moins locale et ayant davantage recours à la main d'œuvre étrangère.

Pour soutenir les entreprises artisanales de menuiserie, le programme MARA (Menuiserie artisanale Rhône-Alpes) est opérationnel depuis deux ans. « 135 adhérents sont passés par ce dispositif qui permet une formation de mise à niveau sur une journée, mais surtout des essais Air-Eau-Vent au centre technique Ceribois. Ces tests valident les performances thermiques et acoustiques des produits et le savoir-faire des artisans pour les aider à faire face à la concurrence », souligne Gilbert Storti, responsable Patrimoine, environnement, métiers, matériaux (PEMM). De façon plus globale, l'UNA Charpente-Menuiserie-Agencement travaille sur l'amélioration des produits sur les volets acoustique et incendie. Des échanges sont également en cours, principalement avec des étudiants, pour identifier les tendances de design du bois dans les constructions.

Une campagne contre la concurrence déloyale

La Capeb Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec la Direccte, prépare une action pour lutter contre la concurrence déloyale et les fraudes au travail détaché. Dans la dernière enquête conjoncturelle, 33 % des artisans, soit 3 points de plus qu'au trimestre précédent, ont déclaré avoir été confrontés à des situations de travail dissimulé. L'opération de sensibilisation s'appuie sur une campagne d'affichage pour interpeller les entreprises sur toutes les formes de travail illégal, mais comprend aussi une communication grand public. Cette action, qui se déroulera en mars, sera relayée dans chaque département par les Capeb locales.




Séverine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer