AccueilActualitésLa trésorerie des entreprises reste préoccupante

La trésorerie des entreprises reste préoccupante

L'Observatoire régional Covid-19 des CCI vient de publier sa 3e enquête, offrant un panorama à fin avril de la situation des entreprises et des difficultés auxquelles elles doivent faire face lors de la reprise de leur activité.
La trésorerie des entreprises reste préoccupante

Actualités Publié le ,

« La situation reste préoccupante en termes de trésorerie et de niveau d'impayés. Nos chefs d'entreprise considèrent désormais la relance des investissements publics et privés comme une priorité pour rebondir », indique Philippe Guérand, président de la CCI de région Auvergne-Rhône-Alpes.

Alors que près des deux tiers des entreprises devraient faire revenir au moins la moitié de leur effectif à l'occasion du déconfinement, elles sont confrontées à plusieurs difficultés, notamment de trésorerie. Le bilan d'avril (1er mois complet de confinement) en termes de chiffre d'affaires traduit bien le choc économique subi par les entreprises : pour 41 %, soit il n'y a eu aucune activité soit le chiffre d'affaires baisse d'au moins 70 %. La proportion monte à 54 % si l'on y ajoute les entreprises ayant perdu entre 50 et 70 % de leur chiffre d'affaires.

Par secteur, cette proportion s'établit à 47 % dans l'industrie et les services et 73 % dans le commerce, secteur fortement touché par les fermetures. Près de 60 % des entreprises signalent des difficultés, soit une remontée de cinq points par rapport à l'enquête précédente, mi-avril. Une proportion inchangée (soit 14 %) reste en situation très difficile.

Le recul du chiffre d'affaires est la cause quasi générale de ces difficultés financières, mais l'augmentation des délais de règlement et les impayés continuent de peser sur les entreprises.

Des perspectives moins défavorables

Les perspectives pour la première quinzaine de mai sont un peu moins défavorables que celles émises quinze jours plus tôt. La part des entreprises sans activité car fermées continue de se réduire, ce qui confirme la tendance à la reprise de celles qui le peuvent. 17 % des entreprises s'attendent à une activité qui progresse (+4 points) et 23 % à une activité stable (+8 points). Mais il reste néanmoins une majorité d'entreprises (52 %) qui seront soit fermées soit qui prévoient encore un recul de leur activité.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?