AccueilActualitésLafarge lance un ciment ECOPlanet à empreinte carbone réduite

Lafarge lance un ciment ECOPlanet à empreinte carbone réduite

Ce nouveau ciment de Lafarge a été testé avec succès dans le cadre d’un partenariat entre les entreprises Plattard (BPE), Tournier (constructeur) et Utiade (promoteur) pour réaliser un immeuble à Villefranche-sur-Saône.
Le nouveau ciment de Lafarge a été testé dans le cadre d’un partenariat entre Plattard, Tournier et Utiade.
DR - Le nouveau ciment de Lafarge a été testé dans le cadre d’un partenariat entre Plattard, Tournier et Utiade.

Actualités Publié le ,

La norme européenne ciment NF EN 197-5, parue en France en octobre 2021, rend aujourd’hui possible la conception de nouveaux ciments avec de nouvelles compositions et une part de clinker réduite, abaissant ainsi les émissions de CO2 à la tonne produite.

Moins d’un an plus tard, le tout premier voile béton réalisé avec un ciment ECOPlanet CEM VI de Lafargea été coulé en France en août dernier à Villefranche-sur-Saône.

Le nouveau ciment ECOplanet de Lafarge affiche 38 % de réduction de CO2

Une réussite industrielle rendue possible par l’engagement des acteurs clés de ce chantier : l’entreprise Plattard, qui a réalisé les bétons dans son unité de Villefrance, le groupe Tournier, qui a assuré leur mise en œuvre dans les règles de l’art, ainsi que le promoteur Utiade, qui a soutenu pleinement cette démarche innovante.

Le résultat est donc un béton affichant 38 % de réduction CO2 (pour une formule C25/30), qui offre un beau parement et qui a pu être mis en œuvre selon les méthodes constructives traditionnelles. Côté technique, Lafarge Ciments a réalisé au préalable, dans son laboratoire national de L’Isle-d’Abeau, les études bétons permettant de répondre au cahier des charges prescrivant plusieurs bétons allant du C25/30 au C50/60, avec les granulats de son client Plattard. Lafarge Ciments a ainsi développé 3 formules béton avec l’ECOPlanet CEM VI produit à l’usine du Teil.

L’ECOPlanet CEM VI du Teil a été conçu par les ingénieurs Lafarge pour offrir, en dépit de son taux d’ajout supérieur à 50 %, des performances de type 52,5 : soit une résistance élevée à 28 jours, et sans compromis sur les performances à jeune âge.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 décembre 2022

Journal du01 décembre 2022

Journal du 24 novembre 2022

Journal du24 novembre 2022

Journal du 17 novembre 2022

Journal du17 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?