AccueilRhôneLDLC Arena : les travaux de gros œuvre se terminent, inauguration prévue en décembre

LDLC Arena : les travaux de gros œuvre se terminent, inauguration prévue en décembre

A Décines, le chantier de la LDLC Arena, salle ultra moderne de spectacle et de sport, bat son plein. D'ici un mois, les travaux de gros œuvre devraient prendre fin. La livraison, elle, est prévue pour le mois de décembre.
A Décines, la LDLC Arena sera hors d'eau hors d'air fin mars.
T.F. - A Décines, la LDLC Arena sera hors d'eau hors d'air fin mars.

Rhône Publié le ,

Chaque jour, plus de 200 personnes se pressent sur le chantier de la future LDLC Arena, à Décines, à quelques mètres de l'imposant Groupama Stadium. "Mais d'ici quelques semaines, ils seront presque 300", précise Stéphane Despature, directeur de projet de Vinci construction, entreprise à qui l'OL Groupe, le maître d'ouvrage, a confié la charge de piloter les travaux (NDLR : le maître d'œuvre est le cabinet Populous).

La LDLC Arena hors d'eau hors d'air fin mars

Il faut dire que pour respecter les délais de ce chantier démarré en octobre 2021, il n'y a pas de temps à perdre. D'ailleurs, dans un mois à peine, les travaux de gros œuvre de l'imposante salle, qui accueillera entre 80 et 120 évènements par an, seront terminés. "Ensuite, on finira l'installation de la charpente (NDLR : 1200 tonnes au total pour 70 mètres de portée) avant de poser la couverture, précise Stéphane Despature de Vinci Construction. La LDLC Arena devrait être hors d'eau hors d'air fin mars."


De quoi laisser espérer une inauguration à la fin de l'année, comme prévu ? "C'est ce que l'on souhaite, précise Xavier Pierrot, directeur général adjoint d'OL groupe. Le 15 décembre si tout va bien."

Un coût total de 141 millions d'euros

En attendant, les ouvriers des 80 entreprises mobilisées continuent de s'affairer sur ce projet hors norme, d'une enveloppe globale de 141 millions d'euros."Jusque-là, ça représente près de 200 000 heures de travail, indique le représentant de Vinci construction. Dont 42 000 heures d'insertion, preuve de la dimension sociale de ce chantier."

@Populous

Mais, au-delà de sa portée sociale, la LDLC Arena se veut aussi être un projet qui répond aux attentes environnementales du moment. "On a voulu avoir le bilan carbone le plus faible possible, indique Xavier Pierrot. Le tonnage de béton a été réduit de 25 % entre le projet initial et le projet final, avec notamment l'utilisation de béton bas carbone."

"On va aussi poser des panneaux photovoltaïques sur le toit. Et la toiture de la salle annexe (1500 places) sera végétalisée." Pour la climatisation, Vinci construction et OL Groupe ont opté pour la géothermie.

Lancer le diaporama15 photos

Entre 13 et 17 matchs de l'Asvel par an

Au total, la LDLC Arena, qui se veut être une salle modulable et ultra moderne, pourra accueillir jusqu'à 16 000 personnes. "12 000 dans sa configuration sportive, pour les matchs de basket notamment (NDLR : la salle de Décines recevra entre 13 et 17 matchs de l'Asvel chaque année). Il s'agira de la deuxième salle française derrière l'Accor hôtel Arena de Paris."

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 janvier 2023

Journal du26 janvier 2023

Journal du 19 janvier 2023

Journal du19 janvier 2023

Journal du 12 janvier 2023

Journal du12 janvier 2023

Journal du 05 janvier 2023

Journal du05 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?