Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

Le barrage de la Girotte mis en examen

le - - Savoie

Le barrage de la Girotte mis en examen
Le niveau d'eau de la retenue a été abaissé, ce qui permet l'examen technique complet du barrage.

Depuis plusieurs jours, le barrage de la Girotte est mis en examen. L'abaissement du niveau de la retenue permet d'examiner toutes les composantes de l'ouvrage du Beaufortain et de mener l'opération de maintenance de la vanne de prise d'eau qui alimente la centrale de Belleville. Un contrôle qui a lieu tous les 10 ans.

 

EDF réalise actuellement, et jusqu’à mi-juin, l’examen technique complet (ETC) du barrage de la Girotte. Réalisé sous contrôle des pouvoirs publics tous les dix ans pour les grands barrages, il permet de vérifier l’ensemble des parties habituellement immergées de l’ouvrage. Cela peut se faire soit grâce à un sous-marin téléguidé, soit en abaissant le niveau de la retenue lorsque des opérations de maintenance sont à réaliser. C’est ce dernier choix qui a  été fait pour la Girotte.

L’entretien et la surveillance des quatre grands barrages du Beaufortain est l’une des missions des 27 salariés du Groupe d’exploitation hydraulique d’EDF de Beaufort. Ils relèvent et analysent en temps réel de nombreuses données (pression, débits d’eau de drainage…) et réalisent des visites de contrôle qui leur permettent de s’assurer du bon comportement du barrage et de programmer, si nécessaire, des opérations de maintenance.

Cette fois-ci est donc réalisé l’examen complet de l’ensemble de l’ouvrage et de ses composants, en s’attachant particulièrement à observer les parties habituellement immergées. Pour réaliser cet examen sur le barrage de la Girotte, il n’est pas nécessaire de le vidanger : le barrage ayant été construit pour surélever un lac naturel existant, il suffit d’abaisser le niveau de la retenue à son minimum pour le mettre hors d’eau.

A l’occasion de cette baisse du niveau de l’eau, EDF réalise un certain nombre d’opérations de maintenance. Ces travaux portent principalement sur la vanne de prise d’eau du barrage, c’est-à-dire la vanne qui se situe à l’entrée de la conduite qui amène l’eau vers la centrale de Belleville. Le service de maintenance hydraulique d’EDF procède actuellement au remplacement du câble permettant de manœuvrer cette vanne. L’ouvrage de génie civil qui entoure la vanne est également rénové.

Achevé en 1949, le barrage de la Girotte permet de surélever le lac naturel et de gagner ainsi 20 millions de m3 de stockage, portant le volume total de la retenue à 50 millions de m3 d’eau. Sa forme originale, constituée de 18 voûtes en béton appuyées sur des contreforts, a été conçue pour suivre la crête du lac naturel. Il mesure 510 m de long et 50 m de haut.

L’eau stockée provient principalement du captage de Tré-la-Tête, dans le massif du Mont Blanc. Turbinée une première fois par la centrale du lac, l’eau rejoint la retenue de la Girotte où elle est stockée. Elle alimente ensuite la centrale de Belleville et les 6 centrales successives installées au fil du Dorinet puis du Doron, selon des programmes de production optimisés qui permettent de produire de l’électricité en fonction des besoins.

 






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Journal du Bâtiment Journal d'annonces légales et d'informations sur la filière BTP en région Rhône-Alpes

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer