AccueilLe bricolage a de la ressource

Le bricolage a de la ressource

En 2016, le marché du Bricolage dépasse les 25 Md€. Un marché qui redémarre à la faveur d'une bonne conjoncture immobilière.
Le bricolage a de la ressource
DR

Publié le ,

L’Union nationale des industriels du bricolage, du jardinage et de l'aménagement du logement (Unibal) et la Fédération des magasins de bricolage (FMB) ont publié les chiffres du marché du bricolage pour l’année 2016. La tendance est à l’optimisme, puisque la sphère outillage retrouve des couleurs : son chiffre d’affaires total progresse en effet de 1,9 %, dépassant les 25 Md€ de recettes. Un score supérieur de 0,6 % à 2015, et 0,8 % à 2014. Les raisons d’une telle croissance ? La reprise du marché immobilier, jusque-là bloqué aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. Les mises en chantier ont progressé de plus de 10 % en 2016, tandis qu’en parallèle, les transactions immobilières dans l’ancien ont atteint leur meilleur niveau depuis plus de dix ans, avec 848 000 biens changeant de propriétaire. Et qui dit appartement à rénover, dit besoin d’outils pour le décorer !
En termes de distribution, on constate un net découplage entre la progression rapide du e-commerce (+ 25 %) et l’évolution plus timide des circuits physiques (+ 1,6 % pour la GSB, + 0,6 % pour l’activité négoce). Il est vrai que la part de marché du e-commerce dans le secteur est encore faible : estimée à 3 % du marché total, elle dispose d’une forte marge de progression. Les grandes surfaces restent le circuit prédominant, captant 77 % du chiffre d’affaires du bricolage. En dépit d’un maillage territorial important, le parc reste évolutif, puisqu’il accroît sa surface totale de 1,1 %.

Impact présidentiel ?

La bonne performance de 2016 met le secteur sous pression : le chiffre d’affaires va-t-il encore progresser en 2017 ? Selon les experts, la situation du marché immobilier reste très encourageante. « Toutefois, les aléas politiques peuvent avoir un effet dilatoire sur les plus gros projets, en poussant les ménages à une certaine prudence dans la gestion de leur budget, nuance l’Unibal. Pour autant, on peut espérer que le secteur du Bricolage connaîtra à nouveau en 2017 une progression située entre 1 et 2 % ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?