AccueilLoireLe chantier des Ateliers Weiss progresse

Le chantier des Ateliers Weiss progresse

Les travaux ont commencé en octobre dernier, et vont bon train sur le site du chocolatier Weiss, dans le quartier du Pont-de-l'Ane à Saint-Etienne. A l'automne, les Ateliers Weiss devraient ouvrir leurs portes pour permettre à tous les curieux de découvrir les secrets de la chocolaterie stéphanoise.
Le chantier des Ateliers Weiss progresse
Georges Rivoire - Les travaux se poursuivent et devraient se terminer à l'automn

Loire Publié le ,

Les journées portes ouvertes des entreprises étaient jusqu’alors la seule occasion de visiter les ateliers de la chocolaterie Weiss. Et la vitesse à laquelle les listes d’inscription étaient remplies en disait long sur la demande. Une demande à laquelle la maison stéphanoise a souhaité répondre, en ouvrant ses portes et en créant un espace dédié à la découverte de ses métiers et de ses savoir-faire, accolé. « Nous avions envie d’expliquer l’histoire du chocolat à St-Etienne, mais surtout de raconter nos métiers autour du praliné et de l’assemblage par exemple », explique Julie Pobel, directrice marketing et innovation. Dans l’espace en construction, les visiteurs pourront donc accéder librement au rez-de-chaussée ou ils retrouveront la boutique, des expositions et un espace de restauration dont la carte sera élaborée avec Christophe Roure. A l’étage, la visite, payante, sera guidée et se terminera sur une passerelle avec une vue plongeante sur les ateliers de fabrication de la chocolaterie.

La maison Weiss a investi plus de 2 millions d’euros dans ce projet, qui devrait ouvrir ses portes à l’automne, et qui est porté par la maîtrise d’œuvre de l’architecte stéphanois Dominique Vigier. Les entreprises, pour la grande majorité locales, s’attaquent en ce moment aux menuiseries intérieures de ce grand espace vitré, accolé à l’usine. L’une d’entre elles s’est particulièrement investie dans le projet en réalisant la charpente métallique du bâtiment, mais aussi la rampe chaudronnée qui mène à l’étage du bâtiment. Il s’agit de l’entreprise montrbrisonnaise Blanchet, spécialisée dans la charpente, la menuiserie, la métallerie et la rénovation de monuments historiques. La rampe qui monte à l’étage, tout comme de nombreux éléments du projet, ainsi que le bâtiment lui-même, est réalisée tout en courbes, à l’image de la rondeur du chocolat et du ruban symbole de la marque stéphanoise. « Notre objectif est aussi de renforcer notre empreinte locale en mettant ce lieu en résonnance avec les événements de la ville », indique Julie Pobel. « Il pourrait ainsi accueillir des expositions ou des animations dans le cadre du off de certains rendez-vous ».

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?